Regions > Rhône-Alpes > Ardèche > Palais des Evêques (Bourg-Saint-Andéol)

Palais des Evêques (Bourg-Saint-Andéol)

Sujets de l'article :

Classé monument historique en 1946, le Palais des Evêques est à l’origine un château médiéval du XIIe siècle. Il est situé à Bourg-Saint-Andéol dans le Vivarais. Devenu résidences des évêques, le Palais a abrité entre 1220 et 1858 près de quarante évêques.

Présentation

Le Palais est fondé  le rocher Saint Michel, où se situe l’ancien castrum appartenant aux sires de Montdragon. Vers 1250, il devient la  la résidence privée des évêques de Viviers. S’étendant sur près de 400m2 de salles autour d’une cour intérieure, il abrite aujourd’hui le musée René Margotton.

 

07AndeolPalaisEveques01

Histoire

Au XIIe siècle on retrouve à l’emplacement du Palais un castrum appartenant aux sires de Mondragon. Guillaume II, évêque de Viviers achète la moitié de la seigneurie de Bourg-Saint-Andéol à Pons de Mondragon vers 1220. Dès lors le palais devient la résidence privée des évêques de Viviers. Les évêques s’y installent au XIVe siècle et améliorent son confort en l’agrandissant. Le siècle suivant, le Palais est une seconde fois agrandit occupant la surface actuelle.

Au début du XVIe siècle, Claude de Tournon, évêque de Viviers, contribue à l’embellissement de la façade de l’édifice sur le Rhône et la transforme dans un style gothique.

Les plus beaux décors datent toutefois de Louis-François de la Baume de Suze qui fut évêque de 1621 à 1690. En 1637, il commande des fresques murales qui vont orner les plafonds de ses appartements. Mazarin y séjournera en 1642.

A partir de la fin du XVIIIe siècle, le Palais connaît une période troublée qui va en altérer les joyaux. Tantôt Hôtel de Ville à la Révolution, puis gendarmerie il servira également de caserne.

Louis Deleuzy vend le Palais le 29 janvier 1858 à la congrégation de la Présentation de Marie.

En 1946, le Palais est classé monument historique. Devenu école privée Saint-Michel dans la seconde partie du XIXe siècle, le Palais accueille ses dernières élèves en juin 1998. Racheté par une propriétaire privé, le médecin qui officiait juste en face pour la petite histoire, le Palais fait l’objet depuis 2000 de profonde restauration pour lui redonner son faste d’antan.

Architecture

Entièrement protégé par les MH, l’ancien Palais des évêques de Bourg-Saint-Andéol doit sa réputation à ses vastes salles, ses 100 pièces et ses 4 000 m2 sur cour fermée.

L’architecture extérieure du palais a été fortement altérées lors des deux dernières siècles. Les nouveaux propriétaires tentent de lui redonner son aspect original. En 2010, des fenêtres à meneaux ont été reconstruites à l’identique.

Le Palais comprend de nombreuses fresques dont certaines sont encore en cours de découverte. Des plafonds à la française sont décorés à la façon d’une encyclopédie.

Visite du Palais

Le Palais se visite de juin à septembre.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin