Architecture > Châteaux et Palais > Château Fort > Château de Corcelles

Château de Corcelles

Le château de Corcelles est un très bel ensemble du XVe siècle. Désormais au centre d’une propriété viticole cet édifice privé se visite partiellement. Il est un parfait témoignage de ce type de construction en Bourgogne à cette époque.

Présentation

A l’époque carolingienne le lieu était bien connu et servait de poste de guet. Le château fut construit à cet endroit marquant également la  limite entre les diocèses d’Autun et de Lyon, les comtés de Bourgogne et le Beaujolais.

69Corcelles01

Histoire et architecture

Historique

A XIe siècle, une maison forte est élevée sur le territoire actuel du Château. En 1366, elle est toujours aux mains de la famille de Corcelles.  En 1415, Humbert de Francheleins, seigneur de Corcelles, meurt à la bataille d’Azincourt et sa fille Agnès hérite du Château.
Il est détruit en 1432 par les Bourguignons. Il ne reste alors qu’une tour et un pan de mur.

Le domaine passe dans la famille de Saint-Lager après le mariaged’Agnès avec Antoine de Laye (1443).

Il faut attendre près de quarante ans, en 1470, pour que Jean de Laye petit-fils d’Humbert de Francheleins débute sa reconstruction.

69Corcelles03
De 1522 à 1592, il est la propriété de la famille de la Magdeleine-Ragny. Le château est remanié à partir de 1522 dans un style renaissance. Il ne sera plus modifié. En 1592 pendant les guerres de religion, le château est abandonné.
En 1592, il passe dans les mains de la famille Tircuy de Corcelles et ceci jusqu’en 1960.
Le château est partiellement classé le 4 février 1927.

Depuis 1984 : propriété de la famille Richard

Architecture

Maison forte ou Château ? Le château de Corcelles est un ensemble de bâtiment aux usages divers qui forme un ensemble peu homogène. Le logis est d’une taille plutôt modeste pour l’époque mais présente une style renaissance bien affirmé.

Si le château est inscrit partiellement aux Monuments historiques, la majorité des pièces ouvertes à la visite le sont. L’entrée massive garde encore la traces d’un double pont levis, l’un pour les chariots et les bêtes et l’autre pour les piétons.

69Corcelles02

On y trouve :

  • La porte en plein cintre reçoit les armoiries de la famille de la Magdeleine-Ragny. Cette porte naguère accessible via un pont levis est protégée par deux cannonières. Elle est surmontée d’une tour carrée qui a été transformée en Chapelle (1er étage) au XVIIe siècle.
  • Un puits
  • Une salle d’armes :
  • Une cuisine :
  • Une sacristie :
  • Des toiture et charpentes d’origine

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin