Château de Villebois-Lavalette

Position : 45° 29 4" N 0° 16 59" E

 

informations pratiques
Accès : visite guidée uniquement
Visite : payante (4€)
 
Horaires :
juillet/aout TLJ : 14h, 16h, 17h30 sauf lundi 17h15. Autres périodes sur réservation.
 
Contact :
Office de Tourisme du Pays Horte et Tardoire
Tel: 05 45 64 71 58
Site internet

Tags :

Thèmes : Charente | Château Fort

 

Le château de Villebois est situé en Charente sur la commune de Villebois-Lavalette. Sur cette colline, une place forme est présente depuis le VIIIe siècle aujourd’hui remplacée par cette forteresse datant du XIIIe au XVIIe siècle. Le château tient son nom du lieu (Villebois) et du Duché (Lavalette) où il se trouve.

Présentation

Présent sur un promontoire occupé depuis l’antiquité, le château de Villebois-Lavalette fait l’objet de profondes restaurations menées par son propriétaire Norbert Fradin. Le château présente des ruines datant du moyen âge et un batiment imposant du XVIIIe siècle.

16villebois-lavalette01

Histoire et architecture

Histoire

La présence d’un Oppidum Gallo-Romain puis d’une place forte depuis le VIIIe siècle sont attestés. Sur cette colline, un premier château est construit au Xe siècle puis il est modifié et fortifié durant les XIIe et XIIIe siècle par Les Lusignan, comtes d’Angoulême. Son enceinte est agrandie et dotée de six tours semi-circulaire au XIIIe siècle. Assiégé à plusieurs reprises pendant la guerre de Cent Ans, le château passe sous domination anglaise. Puis en 1376, le château est repris aux anglais par le duc du Berry.

En 1590, le  duc d’Épernon fait le siège du château pour y déloger des ligueurs qui s’y sont retranchés. La forteresse est prise d’assaut et partiellement détruite  lors des guerres de religion. En 1597,  la porte à double pont-levis et la tour de vigie sont restaurées. Le duc d’Epernon, désormais seigneur du lieu, invite le jeune roi Louis XIII à y faire un séjour avec Anne d’Autriche  (28 décembre 1615).

En 1662, le duc de Navaille chassé de la cour de Louis XIV s’y retire. En 1665, il fait détruire une partie de la forteresse  pour y construire un logis princier. Une galerie, aujourd’hui disparue, est ajoutée en 1688.

Le château avec son sol en totalité sont classés Monument Historique le 16 décembre 2005.

Architecture

Il reste la chapelle du vieux château du xiie siècle. L’actuelle chapelle romane à deux étages, autrefois souterraine, a été construite en 114228,29. Le premier étage, accessible à l’extérieur par l’intermédiaire d’une tour d’entrée, étaient destinée aux pèlerins et paroissiens où une petite salle basse leur servait d’asile. Le niveau supérieur était de plain-pied avec le logis seigneurial9.

Du castel et de la villa Gallo-Romaine qui l’avaient précédés, on n’a pas encore retrouvé de trace.

Le duc de Navailles en 1665 avait fait raser la forteresse fondée au xie siècle ; il ne conserva que l’enceinte datant des Lusignan pour rebatir le château. Une galerie, disparue, est ajoutée en 1688. Les sculptures sont réalisées par Jean Tavate, selon un dessin de Bullet.

Après un incendie le 10 décembre 1822 qui détruisit l’aile droite, il ne reste que l’aile gauche de ce château.

Cette aile gauche est habitée par le propriétaire.

Depuis 1980, l’association des amis de château de Villebois-Lavalette organise des chantiers. La muraille retrouve peu à peu son aspect du xiiie siècle avec les créneaux de la façade ouest, le toit d’une des tours, ainsi que d’autres restaurations.


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank