Architecture > Monuments religieux > Eglises > Église Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-de-Luz)

Église Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-de-Luz)

Sujets de l'article :

Cette église est reconnue pour son retable en bois doré du XVIIe siècle qui est unique au Pays Basque mais aussi pour avoir été le lieu du mariage du roi de France Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse d’Espagne, le 9 juin 1660.

Présentation

Visible depuis le port, l’Eglise Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-Luz reste l’un des plus beaux monuments du genre du Pays-Basque notamment en raison de ses décors intérieur remarquables. Son clocher surplombe la Maison de l’Infante qui a accueilli Marie-Thérèse d’Espagne.

64stjeandeluz04

La visite est possible en dehors des offices. Un éclairage payant permet d’éclairer le retable et d’en admirer toutes les subtilités.

Histoire

Au XIIe siècle, une église romane est déjà en place et est le centre d’un petit bourg construit entre la mer et les marais. Au cours des nombreuses invasions espagnoles durant la guerre de Cent Ans, l’église est touchée en 1419. Rendue gothique, l’église sera ruinée en 1523, 1542 et 1558.

Le 5 décembre 1630, la communauté de Saint-Jean-de-Luz décide d’agrandir l’église qui est devenue trop petite pour les 12.000 habitants de la ville. La ville rendue prospère par la chasse à la baleine, la pêche à la morue et le commerce des Antilles.

Mais les travaux vont durer près de 50 ans. Les travaux sont conséquents puisque seuls seront conservés le mur Sud et la tour-clocher.  En 1650, une première porte est ouverte dans le mur du nouveau coeur. Le 9 juin 1660 est célébré le mariage de Louis XIV. L’église est alors en plein chantier. Elle ne sera fermée qu’en 1672 avec le colmatage de la dernière brèche au Nord-Ouest.

Le grand portail n’est réalisé qu’entre 1663 et 1671 dans le mur Sud puis un escalier est installé en 1675 qui permet d’accéder à la première galerie. Dans un même temps, la porte dite « du mariage de Louis XIV » est murée avant 1670. Fabriqué à Bayonne par Martin de Bidache, le retable est acheminé en pièce (cinq charrettes) jusqu’à Saint-Jean-de-Luz et est mis en place en 1669.

En 1685 le clocher est élevé d’un étage supplémentaire. De premiers dégâts sont constatés le 27 novembre 1706 quand la foudre tombe sur la flèche du clocher. Sous la chaleur, la couverture en plomb se mit à fondre et la charpente à bruler. Les cloches ne furent sauvées qu’in extremis en les entourant de voiles mouillées. La toiture est ensuite remplacée par un toit plat qui devait être provisoire. Il est resté tel quel jusqu’à nos jours.

En 1750, l’escalier de bois est remplacé par un escalier en pierre puis une balustrade en fer forgé y est installée en [[1755]]. A cette époque, l’église est telle qu’on peut la voir aujourd’hui. Entre 1760 et 1761, trois baies au Sud et une au Nord sont ouvertes.

Comme dans de nombreux monuments, la Révolution française va contribuer à de de nombreux dégâts dans l’édifice. Utilisé comme magasin à fourrage, il sera transformé en hôpital militaire. Il faudra attendre la fin du XIXe siècle, en 1884 pour voir les murs du chœur et la voûte restaurés.

Le retable a été classé aux Monuments Historiques le 5 décembre 1908, l’église le sera le 7 mars 1931.

Architecture et photographies

Encore aujourd’hui on peut voir quelques ruines de l’église du [[:Catégorie:XVe siècle|XVe siècle]] : un pilier, plusieurs nervures de pierre, des fenêtres occultées, aux murs Ouest et Sud.

Hauteur sous voûtes: 20m
Longueur totale: 48,60m
Largeur
– 1˚ travée : 16,90m
– 2˚ travée : 17,60m
– côté clocher : 18,35m
Clocher, hauteur : 35m

64stjeandeluz0464stjeandeluz05

Le rétable

Le retable en bois doré sculpté est la pièce de choix de cette église. Il occupe la totalité de la hauteur du fond de l’abside. Il comprend :
* dix-huit statues de saints et saintes
* deux allégories : la colombe représentant l’Esprit-Saint; la figure de Dieu le Père et le Pélican symbolique
* des colonnades de fûts torses ornés de pampres, de fleurs, de feuillages, d’oiseaux, de bambins rieurs.

L’ensemble respecte l’esprit de l’époque et le grandiose des construction menées sous Louis XIV.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Église Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-de-Luz)

Commentaires fermés.