Architecture > Patrimoine industriel > Aéroports et terrains d'aviation > Hangars Blériot (Bègles)

Hangars Blériot (Bègles)

Sujets de l'article :

Louis Blériot met au point ses propres avions et choisit de s’installer à Bègles en 1918 au moment du rachat du Château de Tartifume. Son domaine s’étale alors sur près de 65 hectares. Il y construit un Hangar de structure métallique de type Eiffel de plus de 10.000m2. Il est aujourd’hui le dernier témoignage de cette aventure industrielle à Bègles.

Introduction

Situés dans la zone commerciale Bègles Tartifume, rue Louis Blériot, à proximité du grand incinérateur de la CUB et devant le port de plaisance de Bègles, les Hangars Blériot ont souvent été associés à une construction moderne non achevée. Rares sont les personnes qui se rendent au centre commercial Rives d’Arcins à proximité qui en connaissent l’origine et l’histoire.

33HangarBleriot01

 

Ce hangar est la dernière trace d’un vaste complexe qui occupait plus d’un hectare et qui fut l’un des fleurons de la construction aéronautique en Gironde.

Histoire

Après l’acquisition des terrains situés sur le domaine du Château de Tarifume par Louis Bleriot en 1918, il faudra attendre 1924 pour voir la construction des hangars visibles aujourd’hui.
En 1920, Louis Blériot a décidé la fusion de Blériot-Aéronautique et de S.P.A.D. créant ainsi  Blériot-S.P.A.D. La société comprend alors l’usine de Suresnes (28 000 m²), l’école de pilotage de Pau, les ateliers et l’école de Buc et les installations annexes de Bègles.

Il ne semble toutefois qu’il y ait eu peu d’activité aéronautique sur le site en dépit de la présence dès 1924 d’un aérodrome et de hangars de 10300m2.

Cette même année les installations deviennent celles de l’Union coopérative aéronautique (UCA), groupement d’industriels dont faisait partie Louis Blériot.

En 1935, Louis Blériot envisage la fermeture du site. Les 50 salariés occupèrent l’usine avant qu’en 1936 avec le Front populaire elle soit nationalisée (Sncaso). En octobre 1936, l’entreprise compte 300 salariés et 807 en 1938. A cette époque la société ouvre un autre établissement sur le terrain de l’actuelle cité Thorez. En 1937, Société Aéronautique du Sud-Ouest (SASO) s’associe au groupe Blériot pour former Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Sud-Ouest (SNCASO). Elle occupe trois sites en Gironde, les ateliers de Bègles (Bleriot), ceux de Bacalan (ex Dyle et Bacalan) et ceux de Mérignac. Après la seconde guerre mondiale la SNCACO (future SOGERMA) répartie ses activités entre différentes filiales. Les activités du site de Bègles sont déplacées à Mérignac.

L’aérodrome de Tartifume (aussi désigné aérodrome Bleriot) sera démantelé dans les années 1960.

Le site

Le site

Louis Blériot a acheté le site du Château de Tartifume et va occuper avec son usine et un terrain d’aviation une partie des 65ha du domaine.

33HangarBleriot02

Photo aérienne de 1924 (Source Geoportail)

33HangarBleriot03_1930

Photo aérienne de 1930 (Source Geoportail)

Les hangars aujourd’hui.

Le hangar est le dernier témoignage de l’activité aéronautique à Bègles. Il n’occupe cependant qu’une infime partie du site qui existait en 1924. Après dix ans de démarches administratives, la ville de Bègles est sur le point d’entamer la réhabilitation de ce lieu historique. Propriété de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux), il aura fallu tout ce temps pour qu’il soit cédé à Bègles.

La solution choisie est la construction sous la structure de deux bâtiments de 6400m2 au total. Le lieu sera prêté pendant 52 ans à un promoteur qui y construira à ses frais ces bâtiments (Source A La Beglaise  juin 2012).

La première tranche des travaux a débuté en novembre 2011 pour le premier bâtiment. La seconde tranche a débuté dans la seconde partie de 2013. Les bâtiments sont en cours de finition début 2014. Ils sont ouverts désormais à une occupation professionnelle.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

3 commentaires sur “Hangars Blériot (Bègles)

    […] en interne d’un nouvelle structure comme ce fut le cas quelques mois plus tôt dans les Hangars Bleriot à […]

    Val de l’Eau Bourde : C'est En France

    (2 Déc ’15 - 9 h 47 min)

    […] l’usine de retraitement des eaux de la CUB, à proximité du Port de Bègles et des Hangars Blériot. Si la partie correspondant aujourd’hui aux trois Esteys est noyée dans le tissu urbain et […]

    Château de Tartifume : C'est En France

    (5 Nov ’16 - 0 h 03 min)

    […] changé de propriétaire et d’affectation. En 1918, il est racheté par Louis Blériot. Intégré au complexe industriel, le château perd une partie de son domaine de 65ha au profit de hangars et d’une piste […]

Commentaires fermés.