Regions > Aquitaine > Gironde > Bordeaux > Château Descas

Château Descas

Sujets de l'article : Bordeaux , vin

Monument imposant sur Quai de Paludate, le Château Descas est l’héritage de la réussite d’un tonnelier bordelais. Etablissement ultra moderde en son temps, il fut plus tard un peu moins glorieux en y hébergeant un cabaret, un restaurant et une discothèque.

Présentation

Plus connu pour sa boite de nuit, le Château Descas est l’un des témoignages du patrimoine industriel lié au commerce du vin. Bien que propriété de la Ville de Bordeaux, il ne se visite pas. La manufacture accueille la discothèque le Mystic.

33BdxDescas02

Ce monument est mal connu des bordelais qui l’attribuent souvent à un bâtiment du XXe siècle. Le domaine initial a été gagné par l’urbanisation et il ne subsiste aujourd’hui que le bâtiment principal fortement dégradé par les occupations successives.

Le bâtiment d’un style néo baroque (au demeurant un style très chargé) est l’oeuvre de l’architecte J.A Ricard. Il est une réponse architecturale à la noblesse du bouchon des Chartrons.

Les chais étaient aménagés sur plusieurs niveaux et avaient une capacité de stockage de près de 1 500 000 bouteilles. L’ensemble était équipé d’un système d’ascenseur et de wagonnets pour faciliter la manutention. Cela en faisant un établissement ultra moderne.

Histoire

L’hôpital de la Manufacture recueillait jusqu’au XIXe siècle des enfants abandonnés. Ses bâtiments sont rachetés un peu avant 1890 Modeste tonnelier se son état, Descas se montra très entreprenant en affaires. En se mettant à son compte et en se spécialisant dans le négoce de petits vins, il vit sa fortune faite. Fort de cette notoriété, il acheta l’ancien hôpital peu avant 1890 et les terrains attenants entre la prestigieuse Place de la Bourse et les Abattoirs, quai de Brienne.

Il confie les travaux à l’architecte Ricard dont la maison est toujours visible rue Peyronnet. Il va mener des travaux titanesques entre 1890 et 1893. Au passage, la chapelle de l’hôpital sera détruite.

Nous sommes à la fin du XIXe siècle. Le bâtiment gigantesque que certains ne manqueront de qualifier de « monstrueux » cache en réalité une manufacture moderne.

En 2000, la Mairie de Bordeaux devient locataire des lieux afin de proposer au Cabaret le Caesar dont les bâtiment était détruits sur les quais de trouver un nouveau lieu d’exercice. Mais après trois ans d’exercice le cabaret fermait laissant une ardoise conséquente en loyers impayés et en malfaçons (des travaux présités dans le bail devaient être effectués). La remise en état du Château Descas avaient été évaluée en 2007 à plusieurs millions d’euros.

 

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin