Regions > Ile de France > Hauts-de-Seine > Hôtel de Ville de Suresnes

Hôtel de Ville de Suresnes

Sujets de l'article :

Construit dans un style néoclassique, l’Hôtel de ville de Suresnes s’inscrit dans la grande tradition de ce type de construction à la fin du XIXe siècle. Conçu par l’architecte Bréasson, il fut durement touché par des bombardements en 1940

Description

92SuresnesHotelDeVille01
L’Hoel de ville de Suresnes derrière sa façade néoclassique abrite un escalier monumental à double révolution et de hauts combles. Les statues de sa façade sont ornées de statue de la Loi et la Justice. A l’intérieur on retrouve de nombreuses fresques aux murs et au plafonds.

92SuresnesHotelDeVille02

Histoire

En 1855, la conseil municipal de Suresnes s’est installé dans l’Hôtel particulier du physicien Hippolyte Fizeau, loué par la municipalité.
Ce dernier connu pour ces expériences pour déterminer la vitesse de la lumière, l’accueillera jusqu’en 1889.

En 1885, le conseil général vote une délibération pour l’achat de la propriété Grignon. Elle doit recevoir le nouvel hôtel de ville. L’architecte Charles Garnier (1825-1898) préside le concours d’architecte et c’est Jean Bréasson (1848-1930) qui le remporte. Déjà aguerri à cet exercice, il a déjà construit ceux de Neuilly-sur-Seine (1880), Pantin (1881) et celui de Versailles. Les travaux débutent en 1886 et aboutissent à l’inauguration de l’édifice en décembre 1889.

En 1940, un raid de l’aviation allemande détruit la verrière de l’escalier d’honneur. Le bâtiment est fragilisé et fera l’objet pendant une trentaine d’années de nombreuses réparation. Il faut attendre 1992, pour que le bâtiment fasse l’objet de travaux en profondeur et d’une restauration dans les règles.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin