Regions > Aquitaine > Gironde > Les Caves de la Vignolle

Les Caves de la Vignolle

Sujets de l'article : Saint-André-de-Cubzac

Située à proximité du Château de Bouilh, les Caves de la Vignolle sont d’anciennes carrières de pierre qui furent ensuite transformées en champignonnières puis en caves pour l’élevage des vins du Château Timberlay.

Présentation
Avec sa tour qui marque le paysage avec en arrière plan le Château de Bouilh, les caves de la Vignolle interpellent et ne laisse pas indifférent. Quand on passe à proximité, on peut même avoir l’impression qu’il s’agit d’une ancienne motte castrale. Mais il en est rien. Depuis le XVIIIe siècle ces carrières sont exploitées pour la construction des bâtiments et châteaux de la région.

33CavesDeLaVignolle01

Devenues aujourd’hui des caves de vinification, les galeries de la carrière se visitent et permettent de parcourir de nombreuses galeries qui s’enfoncent sur près d’un kilomètre. Taillées dans la roche elles peuvent faire jusqu’à 6m de hauteur. On y retrouve aussi une source souterraine.

Au terme de la visite, il est possible d’effectuer une dégustation et de rencontrer un vigneron.

Histoire
Au XVIIIe siècle, la pierre des carrières de Montalon sont réputées. Elles sont exploitées jusqu’en 1952. Le commerce de la pierre est, avec la viticulture, l’une des premières activités économiques de la région de Saint-André-de-Cubzac.

Le château de Bouilh situé à quelques centaines de mètres sera construit avec les pierres de cette carrière. Sa construction s’échelonna d’un peu avant 1789 jusqu’au XIXe s. Les carrières faisaient partie du domaine de Bouilh jusqu’en 1858.

Ce qui faisait la spécificité de ces carrière venait de leur exploitation qui s’effectuaient manuellement. Les pierres étaient taillées à la demande et fonction des besoins et de la dureté attendue. Cette exploitation modela les galeries leur donnant un aspect irrégulier.

Après 1952 et la fin de l’exploitation, le site est transformé en champignonnière pour la culture des champignon de Paris et jusqu’à son rachat par Robert Giraud en 1974. Le nouveau propriétaire des lieux décide en 1991 d’en faire une cave. Elles sont inaugurées en 1995 et vont abriter 800 barriques jusqu’en 2014, date à laquelle la production est rapatriée dans les caves du château.
Le site est intégré dans le domaine du Château Timberlay et trouve aujourd’hui une vocation touristique.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin