Regions > Aquitaine > Gironde > Entre-deux-mers > Musée-Moulin du Haut-Benauge (Gornac)

Musée-Moulin du Haut-Benauge (Gornac)

Sujets de l'article :

Construit au tout début du XVIIe siècle, ce moulin fait partie de la seconde génération de moulins construits en entre-deux-mers, la première génération étant exclusivement à eau.

présentation

33MoulinHautBenauge01
Des quatre moulins présents sur la commune de Gornac, le Moulin du Haut-Benauge est le seul qui est parvenu jusqu’à nous dans cet état, au prix d’une profonde restauration entamée à partir de 1975. Le moulin est devenu du petit musée sur la vigne et le vin. Il propose des activités lors de la fête des moulins et lors des journées du patrimoine.

Situé sur un promontoire à une altitude de 109m, il est devenu aujourd’hui le symbole de la commune de Gornac.

33MoulinHautBenauge02

Historique

Les archives donnent une date précise de sa construction, soit en 1601. A cette époque Jehan Gaulthier, seigneur de Cazaux et Maître Pénicault, notaire du Roi, décident de construire un moulin à Gornac. La travail de charpente est assuré par Martial Chaistalin, charpentier de Monségur.

Sa construction est achevée entre 1601 et 1602. Pierre Rigaleau, meunier à Gornac va en assurer l’exploitation. Plusieurs meuniers vont se succéder, dont Antoine Bourdet (1751), comme le précisent les archives. Jusqu’à la Révolution, le musée dépend de la Seigneurie de Benauge. Il reste en exploitation jusqu’au début du XXe siècle.

Son exploitation cessa progressivement face aux progrès de la mécanisation. Abandonné il tomba en ruine. En 1970 il ne subsistait en état correct que son fut et son escalier, sa charpente s’étant détérioré et son mécanisme pillé.

En 1975, la réhabilitation du Moulin est réalisée sous l’impulsion du Docteur Eylaud, descendant du meunier Antoine Bourdet. il crée une association pour la restauration du moulin (Association du Moulin du Haut Benauge), conduite par Guy Gallès. Cette restauration bénéficia aussi de l’aide de médecins canadiens qui financèrent la fourniture du bois nécessaire à la reconstruction de la charpente et des ailes.

Depuis 2009, des animations y sont organisées régulièrement.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction