Regions > Alsace > Bas-Rhin > Ponts couverts de Strasbourg

Ponts couverts de Strasbourg

Sujets de l'article :

Les ponts couverts de Strasbourg sont trois ponts qui enjambent l’Ill au cœur de la Petite France. Ces tours fortifiées devaient défendre la cité des attaques venant par les canaux. Ils furent complétés au XVIIe siècle par le Barrage Vauban situé en amont.

La construction des ponts couvert débutent en 1230 et se terminera dans la première phase en 1250. Les cinq tours crénelées entourent les quatre bras de l’Ill. Elles sont réunies par des ponts en partie en bois. Une toiture en bois les recouvraient dans leur disposition intiale.

Les pont sont renforcés en 1332 par le remplacement des piliers de soutènement en bois par des piles en maçonnerie massives et plus résistantes. Les bras peuvent être condamnés à partir de 1570/75  par des  herses en fer sont installées en cas d’attaque. L’accès à la rivière est alors condamné.

A partir du XVIIIe  siècle, les ponts sont en grande partie transformés. Les toits sont retirés en 1784 et les ponts en bois remplacés par des travées en pierre en 1865. Il ne subsiste aujourd’hui que quatre tours, la cinquième ayant été incendiée en 1869 puis détruite. Faute d’avoir un rôle défensif déterminant au XVIIIe siècle, les tours seront transformées en prison jusqu’en 1823. Grâce à cette affectation, elles seront préservées. Les prisonniers seront ensuite transférés à la maison d’arrêt de la rue du Fil soit achevée en 1823.

Monuments emblématiques de la Petite France, ils seront classés aux monuments historiques en  1928.

Architecture

Une grande partie de l’architecture d’origine des ponts a été détruite. Il subsiste aujourd’hui les ouvrages d’art datant du XIXe siècle, sous la forme de quatre ponts en arc. Les cinq tours, dont quatre subsistent, recevaient chacune une dénomination :

  • Tour du Bourreau ou la « Henkersturm », La « Stöckelsturm »,   près du pont de l’Abattoir.
  • L' »Almosenturm » ou « Malzenturm », aujourd’hui détruite
  • L' »Heinrichsturm », la Tour de l’Éclusier ou la Tour Henri
  • L' »Hans von Altheimturm » ou Jean de Altheim
  • La « Französische Turm » ou Tour des Français.

Les ponts sont aujourd’hui identifiés par trois sections préservées à savoir :

  • Pont Couvert I permet de franchir le canal de navigation de l’Ill.
  • Pont Couvert II franchit  le canal du Moulin dit Spitzmühle et le canal dit Dinsenmühle
  • Pont Couvert III franchit le canal du Moulin dit Zornmühle.

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.