Redoute Étoilée de Koralhandia

Position : 43° 19 8" N -1° 36 57" W

 

Tags :

Thèmes : Fort | Pyrénées Atlantiques

 

Après avoir installé son frère Joseph sur le trône d’Espagne, Napoléon dut rapidement faire face à une coalition entre Anglais, Espagnols et Portugais. Les défense issues de l’époque de Vauban n’étant pas suffisantes, le monarque français dut développer de nouvelles fortifications comme cette redoute.

 

Histoire

Les troupes anglaises renforcées par des espagnols et des portugais, dirigées par Wellington montraient une forte progression sur le front des Pyrénées. Pour lutter contre cela, Napoléon Ier nomma le Maréchal Soult à la tête de l’Armée d’Espagne, en remplacement de son frère Joseph Bonaparte. Pour organiser ses défenses, le Maréchal Soult déploya ses troupes entre Hendaye et Saint-Jean-Pied-de-Port et lança la construction de nombreuses redoutes, des fortification isolées facilitant la mobilité des troupes.

64LaRhuneRedoute01

La Redoute Étoilée de Koralhandia est donc construite à partir de la fin 1812 et le début 1813. La position ne tiendra pas très longtemps puisque le 10 novembre 1813 les soldats durent lever le camp face aux assauts répétés de l’ennemi. La place d’arme est évacuée à 8 heures du matin.

Le général hanovrien Von Alten consigna dans son rapport la prise de 2 pièces, des tentes de l’ennemi et d’un peu moins de 50 prisonniers. Les autres redoutes (Louis XIV, Mendibidea et Ermitebaita) du secteur tombèrent également dans les heures qui suivirent parfois sans avoir combattu.

Ce fut le début de nombreuses défaites françaises. Le traité de paix de Toulouse d’avril 1814 mit fin à la guerre d’Espagne.

Accéder à la redoute

Pour y accéder il existe plusieurs chemins de randonnées :

 


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank