Regions > Alsace > Bas-Rhin > Ancienne Douane de Strasbourg

Ancienne Douane de Strasbourg

Sujets de l'article : Strasbourg

L’ancienne douane de Strasbourg, appelée également « s’Kaafhüs » en dialecte local est un bâtiment du XIVe siècle situé sur la Grande Ile de Strabourg, dans le centre historique. Endommagée pendant la seconde guerre mondiale, elle est occupée par un restaurant et un point de vente agricole.

Il suffit de se rentre au bord de l’Ill non loin de la cathédrale de Strasbourg pour tomber nez à nez avec ce bâtiment l’architecture gothique. Le restaurant l’Ancienne Douane perpétue la réputation de ce bâtiment construit en 1358. La position stratégique de cette maison du commerce (« Kaafhüs »), construite sous  l’impulsion de la corporation des bateliers, permettait de contrôler, de taxer et de stocker les marchandises transportées sur le Rhin. Le bâtiment fut construit au niveau d’une ancienne place, « Salzhof » ou la cour du sel, où transitait le sel venant des salines de Lorraine.

L’un des bourgeois de la corporation était désigné pour diriger cette maison de commerce, le Kaufhausherr.

Développement du commerce à Strasbourg

Le Moyen-Age est très florissant pour la capitale alsacienne qui profite du trafic de marchandises sur le Rhin pour s’enrichir. On y fait le commerce de victuailles (poisson, vin, …) mais aussi du tabac. Des foires étaient organisées devant la maison de commerce qui assurait la frappe de la monnaie strasbourgeoise et le change des autres devises.

Ce développement économique s’accompagne d’un développement des infrastructures.  En 1389, le Kaafhüs est agrandi avant d’être partiellement vendu au boucher Spanbett qui transforme le rez-de-chaussée en auberge (1401). Elle sera incendier en 1497 au cours de la foire de Saint-Jean (Reconstruite en 1507).

L’importance de ce bâtiment se confirme siècle après siècle. Il est l’un des plus importants bâtiments civils de Strasbourg. En 1751, l’architecte municipal Boudhors propose un projet d’agrandissement. Une seconde phase aura lien en 1781. Les services de la douane y resteront jusqu’en 1803, année à partir de laquelle le Kaafhüs prend le nom « d’ancienne douane ».

Dès lors sont occupation va régulièrement changer. Commerce de vins jusqu’en 1842, il deviendra un magasin de tabac en feuille en 1853. A partir de 1897, il est transformé en marché de poissons de la ville.

Occupation moderne

Classé monument historique en 1948, il a été très fortement endommagé par les bombardements alliés de la seconde guerre mondiale. Le 11 août 1944, une pluie de bombes s’abat sur Strasbourg et touche le bâtiment. Il perd sa partie Est totalement réduite en cendres.

L’idée de valoriser cette destruction par un équipement « moderne » a été rapidement écartée et finalement elle sera reconstruite dans les années 1960 à l’identique. L’architecte de la ville Robert Will mène ces travaux de 1962 à 1965 en utilisant les plans d’origine. La reconstruction adopte un style un peu moins riche que le monument original. Le maire de la ville, Pierre Pflimlin inuagure le bâtiment rénové le 4 avril 1966. Le restaurant l’Ancienne Douane débute son activité la même année.

Parmi les aménagements supplémentaires, le bâtiment s’est doté d’une terrain qui surplombe l’eau et d’une salle d’exposition de 600m2. Le lieu maintien une forme de malédiction, puisque comme en 1497, le restaurant (l’ancienne douane) sera incendié (8 juin 2000) et reconstruit en 2001. LeMusée d’art moderne et contemporain de Strasbourg occupera l’aile rénovée (Est) jusqu’en 1998.

Depuis le 12 novembre 2014, la ville de Strasbourg a installé dans le bâtiment, à la place d’un bar à bière fermé en 2012, un magasin de producteurs locaux.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.