Regions > Aquitaine > Gironde > Entre-deux-mers > Château Courtade-Dubuc

Château Courtade-Dubuc

Sujets de l'article :

Située dans la région de l’Entre-deux-Mers, la commune de Camblane-et-Ménac a une position très favorable dans la proximité de Bordeaux. Son terroir offre des paysages vallonnés au dessus de la Garonne. L’actuel Château Couratde-Dubuc est l’une des plus anciennes demeures de la commune, construite au XVIIe siècle.

L’AOC Côtes-de-Bordeaux est une appellation très récente qui a été créée le  blaye-côtes-de-bordeaux, cadillac-côtes-de-bordeaux, castillon-côtes-de-bordeaux et francs-côtes-de-bordeaux). La propriété se trouve dans l’aire de désignation « cadillac-côtes-de-bordeaux ».

A l’origine (XVIIe siècle) on retrouvait une demeure d’un étage reliée à un bâtiment agricole attenant. On y pratiquait l’élevage et la polyculture, ce qui était courant. Certaines propriétés comme la Château de Fargues continue à le pratiquer. La bâtiment agricole recevait au premier étage le logement du métayer.

Au XIXe siècle, le domaine change de main et le logis est surélevé avec un second étage. Une tour dotée d’une flèche polygonale est ajoutée à l’angle nord-ouest. L’intégration est parfaite et aujourd’hui il est difficile de distinguer cet agrandissement, même si les détails du bâti (moellons sur la partie ancienne et pierre de taille sur la partie haute) trahissent cette construction en deux phases.

En 1893, le capitaine Labory, propriétaire de l’époque produit 20 tonneaux de vin rouge de côte par an. A sa mort, son épouse prendra sa succession comme l’indique le guide Feret de 1899. La propriété tombe en désuétude après la crise du phyloxera.

L’évolution du domaine intervient en 1977 quand les parents, de l’actuel propriétaire, Mr et Mme Daron, acquièrent le domaine. Le vignoble est alors géré en fermage. De nouveaux hangars techniques sont construits à l’Est. Puis, leur fils, Hubert Daron, prend leur succession en 1994 et va développer le domaine en reprenant en charge la production viticole. Le domaine prend le virage de l’oenotourisme très tôt et s’affirme aujourd’hui son dynamisme sur ce secteur. Un nouveau chai est créé puis un gite et une salle de réception.

La demeure a été inscrite à l’inventaire des monuments historiques le 16 novembre 1989. L’escalier intérieur fait partie des éléments remarquables de la demeure

Bibliographie

Site officiel du château https://courtade-dubuc.com/

Fiche IA00056680 de la Base Mérimée

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.