Forts de l’Ile de Porquerolles

Position : 42° 59 56" N 6° 12 17" E

 

Tags :

Thèmes : Fort | Var

 

Depuis le XVIe siècle, le roi de France a maintenu sur l’île de Porqueroles une garnison. Pour autant, le maintien de vcet arsenal défensif fut très aléatoire et n’empêcha en rien les invasions et conquêtes de ce territoire.

présentation

Quand le roi Henri III rachète en 1579 Porquerolles aux comtes de Carcès, il s’engage à y installer et y maintenir une garnison. Ce sera fait à partir de 1581, où Alphonse d’Ornano se voit confier le fort de  Porquerolles, le Fort Sainte Agathe. Son descendant François d’Ornano en héritera en 1637.

L’île compte six fort, dont un au large sur une petit île (Ile du Petit Langoustier) et plusieurs batteries. Les constructions se sont étalées du XVIe siècle au XXe siècle.

Fort Sainte Agathe

Fort Sainte Agathe

GPS : POI Provence 43°00’00.0″N 6°12’23.6″E

Construit sous François 1er en 1531, ce fort a été édifié pour protéger l’île et le village du brigandage de tout bord. Le bâtiment est en très bon état et domine le port de son imposante silhouette. Derrière des murs de 4 mètres d’épaisseur, la tour abrite une grande salle de 6 mètres de haut, voûtée en coupole avec un oculus. Elle est surmontée d’une terrasse qui offre un point de vue exceptionnel sur l’île et la rade d’Hyères.

Batterie du Lion

83BatterieDuLion01

La batterie du Lion est un ouvrage complémentaire du Fort de Sainte Agathe à proximité du village. Elle avait pour objectif de croiser le feu avec les autres batteries en place et empêcher l’accostage au port. Elle était équipée d’un canon de calibre 16, de 2 canons rayés de 30 et d’un mortier de 32 à plaque. 29 hommes servaient cette batterie en 1880.

L’IGESA (Institution de GEstion Sociale des Armées) est installée dans ses murs.

Les Forts du Langoustier

Fort du Langoustier (ou Fort du Grand Langoustier)

GPS : POI ProvenceGPS

Il est aussi appelé Fort du Grand Langoustier. Construit durant la première moitié du 17ème siècle, ce bâtiment à tour carrée avec ses chemins de ronde était certes adapté à l’usage des canons, mais l’était aussi pour le combat rapproché. Cet ouvrage, ainsi que celui du Petit Langoustier sur l’îlot tout proche, jouait un rôle stratégique important puisqu’ils commandaient l’entrée de la petite passe. Ils font tous les deux l’objet de travaux de restauration.

Fort du Petit Langoustier

GPS : POI ProvenceGPS

La batterie croise ses feux avec ceux des batteries : du « Grand » Langoustier,  de Ribaud, de Bon Renaud, du Lion, de Lequin, des Mèdes, du Pradeau et de l’Estérel.
Son armement au XVIIIème siècle comprenait 4 canons  de calibre 36, approvisionnés chacun de 156 coups dont 6 à mitraille et 2 canons de 18 sur affût. 18  hommes servaient cette place forte.

Les autres forts

Fort de l’Alycastre

GPS : POI Provence43°00’45.0″N 6°13’18.4″E

Construit sous l’autorité de Richelieu (1633-1637), cet ouvrage à tour carrée entouré d’une enceinte en étoile a été conçu pour prévenir un éventuel débarquement ennemi sur les plages toutes proches. Après plusieurs remaniements, le bâtiment a été déclassé en 1841. Il servira à partir de 1848 de prison d’état.

Fort de la Repentance

Le fort de la Repentance est un ouvrage de défense enterré. Achevé en 1893, cette batterie redoutable, composée de deux ouvrages distincts, permettait à ses occupants de couvrir la passe. Bénéficiant d’une vue dégagée sur la baie de Notre-Dame et sur l’ensemble de la rade, il jouait un rôle essentiel dans la défense de l’île.
Depuis 1995, une communauté monastique orthodoxe installée par le Parc national, réalise des travaux de restauration du fort. Il a été rebaptisé « Monastère Sainte-Marie du Désert « .

Fort du Bon Renaud

GPS : POI Provence43°00’27.9″N 6°11’04.5″E

Ce fortin, comme la plupart des constructions militaires, a été créé sur la façade nord de l’île, sa vocation première étant de défendre la rade de Porquerolles et de surveiller l’accès au port. La date de sa construction se situe aux alentours du milieu du 19ème siècle, mais l’évolution de l’artillerie remet en question son utilité quelques années plus tard. En effet, il sera désarmé et déclassé vers 1884.

Batterie du Galéasson

POI : POI Provence43°00’40.4″N 6°14’55.7″E

La batterie est construite en 1811 sur un site vierge, destinée à battre la Grande Passe. En 1841, la commission mixte d’armement des côtes décide de la réorganiser et de la doter d’une tour en guise de réduit. Les travaux sont exécutés entre 1846 et 1850. La date de 1848 est gravée sur la porte d’entrée. Par la suite, elle est désignée pour être déclassée. En 1930, elle est remise en service, comme annexe de la batterie haute des Mèdes. Le réduit est restauré.

Le SudWall

Le Sud-Wall

A l’instard du Mur de l’Atlantique, le Sud-Wall couvre la côte méditerranéenne. L’Ile de Porquerolles n’est pas oubliée par ‘armée Allemande qui dote d’île de batteries longue portée.

Outre la remise en service de la batterie de Galéasson, elle maintiendra en activité deux batteries « Basse » et « Haute » de Médes qui avaient été construite au début du XXe siècle.

Batterie Basse de Médes

GPS : POI Provence43°01’29.9″N 6°14’28.6″E

83BatterieBasseMedes01

Situé à la pointe orientale, sur une arête rocheuse, la batterie fut crée en 1794, sa fonction consistait à la couverture de plage de notre dame ouest. En 1813, la batterie fut réaménagée en vue de battre la grande passe. En 1840, elle fut dote d’un casernement pour ses servants.
A travers les époques le calibre des armes et la configuration du lieu évoluèrent suivant les besoins et les progrès, il n’est donc pas surprenant de constater dans le temps des changements au sein de ces places fortes.

Batterie Haute de Médes

83BatterieHauteMedes01

Ouvrage militaire construit dans le but de la réorganisation des côtes en 1918 a été achevé en 1932. Sa mission était la défense du secteur de Toulon, pour cela son armement était doté de 4 cuves de 164 mm. La batterie par sa conception était un précurseur pour son époque; notamment en terme de camouflage.


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank