Tour Constance

Position : 43° 34 7" N 4° 11 23" E

 

Thèmes : Gard | Phares | Tour

 

La Tour de Constance est une construction du XIIIe siècle érigée par Saint Louis à Aigues-Mortes en remplacement d’un édifice élevé par Charlemagne.

présentation

GPS : POI Provence43°34’06.5″N 4°11’22.9″E

la Tour Constance est un monument emblématique de la ville d’Aigues-Mortes. Outre sa vocation militaire, elle deviendra un point de repère pour la navigation maritime avec l’installation d’un phare à son sommet. Son nom proviendrait du nom de la fille du roi Louis VI,  Constance. Cette hypothèse est encore à ce jour contestée.

30TourConstance01

Source : Ingo Mehling

historique

Charlemagne avait fait ériger dès 790 une tour (Tour de Matafère) pour protéger la côte. Saint Louis voulant imposer le pouvoir royal la remplace par une Tour plus ambitieuse qui abritera sa garnison. Les travaux débutent en 1242 pour se terminer en 1254.

La Tour va peut évoluer dans le temps.

Au XVIIIe siècle, sont emprisonnées des protestantes, dont Marie Durand est la plus connue. Entrée dans la prison à 18 ans elle n’en sortit que 38 ans plus tard.

La Tour de Constance est classée monument historique depuis 1903.

architecture

Son diamètre est de 22 m, sa hauteur au sommet de la lanterne est de 33 m. L’épaisseur des murs à la base est de 6 m. La tour donnait accès initialement au Château d’Aigues-Mortes détrui en 1421 et remplacé par la Maison du Gouverneur.

Au rez-de-chaussée, on trouve la salle des gardes dont l’accès protégé par une herse. On trouve au centre de la pièce un accès par les sous-sols qui servaient de garde-manger, de cachots et également de magasin à munitions.

Au premier étage,  on retrouve un petit vestibule (Oratoire Saint-Louis) qui fait face à la porte d’entrée de la salle des prisonnières. ou salle des chevaliers dont le plan est proche de celui de la salle des gardes au rez-de-chaussée. Y furent emprisonnées au XVIIIe siècle des protestantes

Entre ces deux salles, un étroit chemin de ronde fut construit dans l’épaisseur du mur pour surveiller la salle basse.

Depuis la salle des chevaliers, on accède à la terrasse. un large panorama s’ouvre sur les alentours d’Aigues-Mortes. C’était un poste de surveillance idéal.

Sur la terrasse, on retrouve  la tourelle de l’ancien phare qui guidait et surveillait les bateaux.

Autres informations

Site officiel : http://www.tourdeconstance.com/


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank