Regions > Bourgogne > Côte-d'Or > Hôtel Chambellan (Dijon)

Hôtel Chambellan (Dijon)

Sujets de l'article :

Cet hôtel particulier de la fin du XVe siècle témoigne de l’apogée d’une famille enrichie par le commerce et sa bonne fortune politique. Il témoigne d’un sommet dans l’art de la sculpture et de la charpente.
A la fin du XVe siècle l’ascension sociale se traduit par la construction d’|hôtels particuliers plus beaux les uns que les autres. Il est situé 34 rue des Forges.

21DijonChambellan0121DijonChambellan0221DijonChambellan03

La construction de l’Hôtel Chambellan marque cette de la famille Chambellan et plus particulièrement d’Henri Chambellan, maire de Dijon de 1490 à 1493.

Architecture

La façade de l’Hôtel Chambellan est exceptionnelle mais le plus beau se cache au bout d’un corridor vouté d’ogives. On pénètre alors dans une cour intérieure qui présente une galerie en bois à deux étages qui relie les deux corps du bâtiment.

On atteint ici une maitrise exceptionnelle de l’art du charpentier. Notons également la finesse de la  la sculpture sur les poteaux et les sablières. Sur le côté un escalier présente une rampe en pierre finement sculptée et une disposition ingénieuse qui s’intègre parfaitement dans le bâti. Cet escalier à vis présente sur le pivot de la vis des sculptures très sobres.

L’escalier dessert un bâtiment dont la façade présente de grandes grande fenêtre à croisée. Le linteau sculpté qui sépare la grande baie de la lucarne porte les armes de la famille.

Au premier étage, le bâtiment héberge une chapelle qui reprend une architecture religieuse courante.

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction