Regions > Auvergne > Haute-Loire > Pont de Lavoûte-Chilac

Pont de Lavoûte-Chilac

Comprenant quatre arches de dimensions différentes, ce pont est le seul sur l’Allier à avoir résisté aux grandes crues ayant eu lieu au  XVIIIe et XIXe siècles. Construit à la fin du Moyen Age, il donne accès au prieuré Benédictin de Lavoûte-Chilac

Description

43LavouteChilac01

Situé sur la grande route reliant Lyon à Toulouse, le pont permet de franchir l’Allier entre deux bancs rocheux qui lui assure une grande solidité. Il est construit à l’identique du pont de la Chartreuse à Brives-Charensac toujours en Haute-Loire. Sa construction remonterait à la fin du XVe siècle même si la forme de ses bec interroge les spécialistes sur sa datation exacte. En traversant le pont depuis la rive gauche on arrive devant le prieuré bénédictin Sainte Croix fondé en 1025.

Soumis à la force des crues, le pont a cependant résisté aux plus forme. Selon les archives du XVIIIe siècle, il fait l’objet de consolidation et réparation en 1707 et 1732. Une des piles a été détruite le 16 novembre 1731. Face aux assauts de la nature, d’autres réparations importantes seront effectuées en 1772

Le pont comportait une chapelle qui recevait la statue Notre-Dame-du-Pont. En 1889, lors de l’élargissement du pont les parapets sont remplacés par des garde-corps métalliques et la chapelle supprimée. La statue est déplacée dans l’Eglise sur prieuré.

L’édifice est classé monuments historiques depuis le .

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin