Tour bastionnée de Bregille

Position : 47° 14 15" N 6° 1 58" E

 

Tags :

Thèmes : Doubs | Fortifications

 

Les remparts de Besançon participent à un ensemble défensif perfectionné par Vauban.

Au fil du temps, les autorités militaires n’ont eu de cesse de renforcer ce dispositif, notamment en construisant des bestions, tels que la Tour bastionnée de Bregille. Visible en contrebas de la citadelle, la Tour bastionnée de Bregille ne se visite pas.
Localisation: 47°14’16 N 6’156 E
25BastionBregille01

Histoire

Sa construction remonte à la fin du XVIIe siècle (vers 16871689). Elle assurait le flanquement du Bastion de la Porte Rivotte et la défense du moulin Saint-Paul.
La Tour bastionnée de Bregille, ou plus simplement bastion de Bregille, était au XIXème siècle affecté à l’élevage et au séjour des pigeons. Ce mode de transmission des messages militaire était alors le plus rapide sur de longues distance. Le bastion était alors surnommé « colombier » militaire. Son affectation militaire dure jusqu’en 1920.
Au début du XXe siècle

Au début du XXe siècle

Grandes dates

Architecture

La Tour bastionnée de Bregille est la seule à être réalisée entièrement en pierre. Elle possède une voûte annulaire sur un pilier central, contenant un puits.

Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank