Regions > Bretagne > Finistère > Fort du Petit Minou

Fort du Petit Minou

Sujets de l'article : Goulet de Brest , sémaphore , Vauban

Le fort du Petit Minou fait partie de ces nombreuses fortifications construites pour contrôler le goulet de Brest. Il fait face à la Batterie de Cornouaille construite sur la Presqu’île de Crozon.

Le Fort a été construit entre 1694 à 1697 sur la commune de Plouzané. Il prend la forme d’une enceinte en maçonnerie de moellons haute de 6 mètres. Il est entouré côté terre par une douve de 9,5m de largeur pour 3 m de profondeur. On y accède par un pont-levis. Une partie des coursives a été creusé directement dans la roche.

Le pont-levis remplacé de nos jours par un pont

Afin de renforcer le fort, Vauban y fait installer des canons de 24. Le fort se dote de magasins à poudre pour les alimenter. Il est également aménagé pour permettre la direction et le contrôle du tir.

 Les douves

Afin de s’adapter à l’évolution de l’artillerie côtière il est renforcé successivement au cours des XVIIIe et du XIXe siècles. A la pointe, on y construit à partir de 1844, le Phare du Petit Minou qui sera mis en service en 1848.

Le Fort va connaître divers aménagements à la fin du XIXe siècle. En 1870, le Fort est plus que jamais au coeur du dispositif de défense de l’Arsenal de Brest. Le site est complété avec une batterie haute comprenant trois positions de tir et des casemates enterrées pour le tir au ras de l’eau (Batterie de rupture). La batterie haut n’est pas accessible, située sur le site privé de la SPA. Le fort perdra son pont-levis au début du XXe siècle.

Plateforme centrale

Vers 1919-20, le Fort est démilitarisé. S’y installe un hôtel rôtisserie. On peut le voir dans le film « Remorques » (1939).

Bien que démilitarisé, il est investi en 1940 par les troupes allemandes. Il est intégré au Mur de l’Atlantique en 1943 par la construction dans son enceinte d’un poste de contrôle de tir et en arrière un ensemble de batteries côtières (B-323 MKB Petit Minou)

Vu d’ensemble du Fort avec les constructions du Mur de l’Atlantique (depuis le Phare du petit Minou)

Le Fort est libéré en septembre 1944 et les derniers vestiges de l’hôtel son rasés. Par la présence du Sémaphore et la position stratégique à l’entrée du Goulet de Brest, le Fort redevient propriété des armées. Alors qu’il était en partie délaissé, la guerre froide  contribue à sa remise en service, la peur de voir des attaques sur la flotte de la marine. On y installe devant le Phare, une tour radar augmentant les capacité de détection de la Marine. Cette tour perdra tout vocation militaire avec la construction du Sémaphone du Portzic au début des années 1980. Le Fort sera lui aussi abandonné perdra toutefois toute vocation militaire.

Il est acquis par la Commune de Plouzané qui la ouvert au public en octobre 2007.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Fort du Petit Minou

Commentaires fermés.