Regions > Poitou-Charentes > Charente Maritime > Phare de Terre-Nègre

Phare de Terre-Nègre

Sujets de l'article : Saint-Palais-sur-Mer

Le phare de Terre-Nègre est un amer construit à partir du XVIIIe siècle pour baliser l’entrée de l’estuaire de la Gironde et signaler le banc de sable de la « barre des Anglais ». Electrifié juste avant la Seconde Guerre Mondiale, il se situe en face du Phare de Cordouan et à proximité du Pont du diable.

Avec son bâtiment du gardien situé à la base du phare, le phare de Terre-Nègre reprend la même disposition que le Phare de Richard situé sur l’estuaire de la Gironde. Avec ses 26,6m de hauteur pour un diamètre réduit de 3,16m, 143 marches mènent à sa plate-forme. Un feu directionnel libère son signal lumineux à une altitude de 37m toutes les 12 secondes. Le logement situé à sa base abritait le gardien du phare avant son automatisation. Avec sa tour-colonne peinte de façon asymétrique en rouge et blanc, il se détache nettement de la végétation de la pointe de Terre-Nègre.

Au XVIe siècle, une redoute est installée à proximité du site du phare actuel et protège la côte des incursions étrangères. La pointe de terre Nègre est favorable à l’installation d’un Amer en raison de sa petite altitude. En 1763, un projet de construction d’une tour de signalisation voit le jour. Le projet définitif est entériné en 1767 par De Kearney et les travaux sont lancés en 1770. Les archives sont assez imprécises et semblent établir que l’ingénieur Claude Tardy mènera les travaux. La tour de signal est opérationnelle en 1773.

Très vite, les marins se plaignent de sa faire hauteur et une rehausse est entreprise en 1807. Mais cela s’avère insuffisant et de nouvelles requêtes sont adressées au ministère de la marine en 1834 pour installer un feu à son sommet. Mais les royannais ne verront jamais leur requête réalisée, faute de crédits.

Il vont réitérer leur demande et finalement en 1836, un essai est réalisé. Un feu fixe définitif est mis en place le 15 octobre 1838. Il évoluera régulièrement pour gagner en efficacité, en 1856, 1899 et enfin en 1904.

Son électrification réalisée (1939), il sera peut de temps réquisitionné par les armées allemandes qui ont investi Royan. Il sert d’observatoire et sera endommagé lors des combats de la Poche de Royan en 1945. Il sera remis en état à l’issu du conflit et en service en 1947. Le phare fixe est remplacé par un feu à trois occultations (blanc, rouge et vert) toutes les 12 secondes. Sa portée a été étendue à 18 miles.

Il est aujourd’hui inscrit aux Monuments historiques depuis le 15 avril 2011.

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

1 commentaire sur “Phare de Terre-Nègre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.