Regions > Poitou-Charentes > Charente Maritime > Les falaises de fossiles de l’estuaire de la Gironde

Les falaises de fossiles de l’estuaire de la Gironde

Sujets de l'article : Meschers , Saint-Georges-de-Didonne

Depuis la Grande côte, la pointe de l’estuaire de la Gironde marque un point cardinal des vestiges les plus remarquables du plateau du Crétacé qui fut froissé il y a 60/65 millions d’années et qui favorisa la constitution de falaises recouvertes de crustacés fossilisés. On retrouve à Meschers-sur-Gironde, des formations très proches de ce qu’on peut retrouver à Saint-Croix-du-Mont.

L’estuaire de la Gironde se déploie sur un plateau calcaire qui s’est formé au Crétacé. Lorsque les Alpes et les Pyrénées se sont formés il y a environ 65 millions d’années, le Saintongeais fut soulevé et les falaises entre la Grande Côte et l’entre-deux-mers se formèrent. Des conches apparurent au débouché de ces falaises. La mer occupait alors le bassin aquitain  et se retira à la fin de l’ère tertiaire. Le lit de la gironde fut creusé au Quaternaire avec l’alternance de périodes de glaciation et d’autres plus chaudes.

A la différence des falaises d’huitres fossilisées de Saint-Croix-du-Mont, ici on retrouve beaucoup de bivalves et de gastéropodes qui sont pour un grand nombre remarquables par leur préservation.

La zone des falaises est aujourd’hui en danger sous le poids de l’érosion et il est aujourd’hui dangereux de s’approcher au plus près de ces vestiges dont il est interdit d’en faire le moindre prélèvement. Ces vestiges qui sont souvent ignorés restent fragiles et demande la plus grande attention des promeneurs.

Avertissement. Afin de préserver ces vestiges, cet article est volontairement non géolocalisé.

 

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.