Architecture > Beffroi > Beffroi de Concarneau

Beffroi de Concarneau

Sujets de l'article :

Véritable symbole de la ville close, le Beffroi est construit sur les fortification de Concarneau bien que n’en ayant jamais vraiment fait partie, le gros de la construction datant du début du XXe siècle.

Les fortifications de Concarneau datent probablement du XIIIe siècle et l’histoire du beffroi est intimement lié au développement de la ville close. Le ministère de la guerre déclasse de nombreux ouvrage à la fin du XIXe siècle et envisage de les vendre par adjudication. Une grande partie des ouvrages est remise au service des domaines le 12 juillet 1898.

Face à l’importance du symbole de la ville close pour la ville, un collectif de défense va lutter pour sa préservation. Le classement Monument Historique des fortifications le 27 février 1899 met fin au débat. L’état cède à la ville l’ensemble des fortifications le 25 septembre 1902. Parmi ces possessions, on retrouve un ancien corps de garde que se trouve à l’entrée de la ville. Le maire de l’époque, Samuel Billlette de Villeroche décide d’y installer une horloge.  Les travaux du beffroi se terminent en août 1906. Sur délibération du conseil municipal, une plaque commémorative devait être installée à son pied, il n’y a aujourd’hui aucune trace de cette marque.

Avec cette horloge, la quotidien des concarnois a été révolutionné, eux qui se référaient aux sonneries des usines pour avoir des repaires horaires. Dès lors il pouvaient se référer à cette horloge. Progressivement le beffroi est devenu le symbole immuable de la ville.

Le beffroi

Ce symbole de la ville bretonne est vu chaque année par plus de 1,5 millions de visiteurs. Il se situe toujours à proximité de l’entrée de la ville close et reste visible des rives du port. Il ne se visite pas.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.