Architecture > Châteaux > Château de Montsoreau

Château de Montsoreau

Le Château de Montsoreau est cité pour la première fois à la fin du XIe siècle. Comme au Château de Saumur, on y trouve un Castrum sommaire.

Articles relatifs : Château de Saumur

Présentation

Avec son architecture pleine de contrastes entre castrum médiéval et résidence d’agrément de style renaissance, le Château de Montsoreau a été malmené dans une période récente.

49ChateauMontsoreau01

Le logis présente une façade sur la Loire et une façade sur la cour intérieure. Au Nord, on retrouve le caractère militaire du château avec son chemin de ronde, ses mâchicoulis, ses créneaux et ses tours carrées. Au Sud, se dévoile son visage Renaissance. La visite du Château et sa mise en scène s’inspirent largement du roman d’Alexandre Dumas.

Histoire

Histoire

Le « castrum de Monte Sorello », tel est désignée la place forte présente en 1089 à l’emplacement actuel du Château.
A cette époque le propriétaire est Guillaume de Montsoreau, vassal des comtes d’Anjou.

En 1152, le château subit le siège d’Henri II Plantagenêt.

A partir de 1213, la Château passe de main en main. Ainsi la Famille Savary le cède aux vicomptes de Chateaudun, la famille de Craon, en 1374. Le Château tombe finalement dans les main de la famille de Chambes à l’occasion du mariage de Jeanne Chabot, héritière, et Jean II de Chambes le 17 mars 1445. Le Château actuel date de cette époque.

Jusqu’au XVIIe siècle, les de Chambes se succèdent à la tête du Château : Jean III de Chambes succède à son père, puis le château tombe dans les mains de Philippe de Chambes puis dans celles de son fils  Jean VI de Chambes Assassiné en 1575 au cours des guerres de religions, son frère  Charles prend possession de Montsoreau, se la fiancée de son frère, Melle Françoise de Maridor, et du comté.

Alexandre Dumas a rendu célèbre le nom de Monsoreau (orthographié sans t) dans son roman La Dame de Monsoreau. Il y dépeint les amours contrariés de Diane de Méridor, épouse de Charles de Chambes, Comte de Monsoreau, et de son amant Louis de Bussy d’Amboise.

Le comté de Montsoreau passe ensuite à la fin du XVIIème siècle à la famille Bouchet de Sourches. A cette époque un péage est encore présent sur la Loire.

En 1804, le château est racheté par dix-neuf propriétaires. Les transformations effectuées pour en faire des logements et des  entrepôts ont des conséquences fatales pour le château qui tombe en ruines au début du XXème siècle.

L’ancienne enceinte du château a été inscrite monument historique par arrêté du 6 octobre 1938. Le château renaissance a été classé par liste en 1862 comme le Château de Saumur à proximité. Les restes de la chapelle ont été inscrits le 3 décembre 1930.

Le palais de la Sénéchaussée situé dans l’ancienne enceinte du château a été inscrit le 6 octobre 1938.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin