Architecture > Monuments religieux > Eglises > Eglise Saint-Pierre de Cars

Eglise Saint-Pierre de Cars

L’église de ce petit village du Blayais est un exemple unique de toiture vernissé en Gironde. Construite initialement au Xe, cette église fortifiée sera recouverte en 1858, sous l’impulsion du prêtre espagnol PALLAS, de tuiles polychromes vernissées sur son clocher.

Découverte
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Surplombant la rive droite de l’Estuaire de Gironde, la commune de Cars est connue dès l’époque antique. On y a retrouvé du matériel archéologique datant de l’age de pierre et de l’époque gallo romaine. Le village a aujourd’hui pour emblème le clocher de son église qui adopte une finition qu’on retrouve couramment en Bourgogne. Depuis le parvis de l’église on profite d’un vaste panorama sur l’Estuaire.

33Cars03

L’histoire de l’église est relativement bien connu puisque sa construction est avérée au Xe siècle. Elle est construite sur le sommet le plus eau du village.

Historique

Au XIe siècle, elle dépend de l’Abbaye Saint-Sauveur de Blaye, fondée en 1080.

Sa construction se poursuit cependant aux XIe et XIIe siècle et adopte un style roman. Au XIe siècle la grande église n’est pas voutée et est construite avec un appareil construit en moellons irréguliers. Au début du siècle suivant, l’abside principale adopte une voute en cul-de-four et adopte un berceau en plein cintre. Le chevet est renforcé par trois contreforts construits à l’extérieur et quatre renforts à l’intérieur. A la fin du XIIe, les autres absides se dotent elle aussi d’une voûte. Le bras sud du transept reçoit un berceau en plein cintre. Le bras nord du transept est reconstruit avec des pierres de taille et surmonté d’un clocher.

Le croisillon (sous le clocher) est couvert d’une coupole sur pendentifs que supportent des supports massifs. En réutilisant les colonnes romanes on recouvre la croisée du transept d’une voûte à ogives.

On peut retracer l’histoire de cette paroisse au fil des inhumations dans le cimetière. Au moyen âge il entourait l’église.

33Cars04

Période de construction de l’Eglise (Source panneau d’information sur le mur de l’église)

Son clocher est celui élevé au XIIe siècle et contribue au classement de l’église aux monuments historiques le 14 décembre 1921. Elle comprend un vaste porche. Elle est l’une des premières églises du blayais. Des premières construction, il ne subsiste aujourd’hui que la base du clocher comprenant arcs romans et sculptures. Les bas côtés seront rajoutés au XVIe siècle. La cloche, fondue en Lorraine, a été installée le 9 avril 1609.

Au XIXe siècle une sacristie est construite à l’emplacement de l’abside nord. La nef et les bas côtés sont voutés et un porche est rajouté contre la façade ouest. En 1858, sous l’impulsion de son nouvel abbé, le clocher de l’église reçoit des tuiles vernissées, caractéristiques des construction Bourguignonnes. C’est un élément unique en Gironde. Alors que la nefs et les bas-côté comprennent depuis leur construction d’un plafond lambrissé, il est décidé en 1870 de les recouvrir d’une fausse voûte en plâtre. C’est à partir de cette époque que les fenêtres sont remplacées par des vitraux. Devant la façade on construit une sacristie et un porche.

L’église a été totalement rénovée à l’intérieur. Elle présente des vitraux moderne et une architecture générale très pure avec peu de décors. Le chemin de croix se matérialise sous la forme de petites gravures au centre d’une petite croix.

Photographies

Eglise de Cars33Cars0333Cars0533Cars06

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction