Architecture > Monuments religieux > Eglises > Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul de Chânes

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul de Chânes

Sujets de l'article :

Située dans un territoire où l’Abbaye de Cluny avait un fort rayonnement, la présence de cette église est attestée au XIe siècle. Mentionnée dans un acte de Bérard, évêque de Macon, sa construction remonterait à des temps plus anciens, probablement au début du XIe siècle selon de récentes recherches.

L’église présente aujourd’hui aurait été reconstruite sur un édifice datant du IXe siècle par les moines de Cluny.

L’édifice a connu plusieurs aménagements. Seule la nef unique remonte au XIe siècle et conserve sa toiture typique en pierre de lave. On retrouve sur la façade extérieure un pignon avec d’arcatures et de bandes lombardes, un style typique des premières églises romaines du Mâconnais.

Elle comprend de part et d’autres deux fenêtres qui en assurent l’éclairage. L’abside serait ultérieure et dateraient du siècle suivant (XIIe siècle). La travée du transept et les deux chapelles datent du XVe siècle. Le clocher situé au dessus est soutenu par une coupole octogonale. Il comprend trois étages, construits en plusieurs étapes. Il a la particularité d’avoir des côtés de taille inégale à l’Est et à l’Ouest.

A l’intérieur, on retrouve une nef sobre avec peu de décorations. Au dessus, après que le plafond ait été enlevé au XIXe siècle, on retrouve aujourd’hui une belle charpente brute.

La façade sera relevée ultérieurement mais la datation de cet aménagement n’est précise.

Comme d’autres monuments religieux, l’église sera pillée à la révolution. Il faudra attendre 2016 pour qu’elle récupère sa vierge du XVIIIe siècle, trouvée par hasard dans un catalogue de ventes aux enchères.

On accède à l’abside par une arc triomphal en plein cintre éclairé par trois fenêtres. La coupole de l’abside reçoit une fresque murale de style byzantin réalisée par le peintre normand E. Krug en 1873. Il décorera également les chapelles de l’église Saint-Pierre de Mâcon.

Documentation :

Brochure touristique : http://www.pastourisme71.com/fiches_eglises_a_imprimer/Chanes.pdf

« L’Eglise était orpheline de sa vierge depuis la Révolution », Journal de la Saône et Loire. 22/05/2016.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin