Architecture > Hotel particulier > Hôtel de la prévôté (Candes-Saint-Martin)

Hôtel de la prévôté (Candes-Saint-Martin)

Sujets de l'article :

L’hôtel de la prévôté est l’un des symboles du pouvoir local à partir du XVe siècle. Il témoigne de l’histoire médiévale de Candes-Saint-Martin et du pouvoir exercé par la Chanoines de la Collégiale au nom du roi.

Construit au XIVe siècle et remanié au XVIe siècle, cet hôtel particulier sera le siège du palais de justice local. Présidé par  l’un des chanoines du chapitre. Il se situe au sud de la Collégiale de Candes, rue Trochet. On pouvait y accéder par sa  cour grâce à un portail situé rue Michelet. Lors de sa construction, il se situe dans l’enceinte de la cité médiévale.

Le prévôt qui est l’un des chanoines de la collégiale loge dans cet hôtel particulier. Il est le dépositaire de l’autorité royale et préside le tribunal local en son nom. La justice y sera dispensée jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.

L’hôtel a perdu une partie de ses fenêtres à meneaux et ses blasons qui ornaient sa façade. Il est bâti en tuffeau. Ses deux étages étaient éclairés par de larges fenêtres auxquels on accédait par une tourelle d’escalier polygonale.

Ce bâtiment est classé monument historique en 1951.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *