Architecture > Fortifications > Le Grand Bey (Saint-Malo)

Le Grand Bey (Saint-Malo)

Le Grand Bey est une île inhabitée de Saint-Malo située à l’embouchure de la Rance. Elle se situe à proximité du Petit Bey et de son fort. On y accède à la marée basse depuis le pied des remparts de la vieille ville de Saint-Malo et de la plage de Bon-Secours.

Histoire

Le Grand Bé (ou Bey) et le Petit Bé sont indissociables de l’histoire de Saint-Malo. Le Grand Bé, même s’il n’en subsiste que peu de témoignages visibles faisait parti du schéma défensif imaginé par Vauban. Les fortifications bâties par l’ingénieur français sont aujourd’hui quasiment invisibles.

« Le Grand Bé est un fort  muni de huit canons et de trois mortiers. Il a cinq embrasures qui ont leur découverte sur le mouillage de la fosse aux Normands », l’avait ainsi décrit Siméon Garangeau (ingénieur militaire) en 1695. Le 12 juin 1697, un plan d’agrandissement est établi par Garangeau. A cette époque, le corps de garde et le petit magasin utilisent l’ancienne chapelle. Doté de 250 bombes pour ces trois mortiers le fort disposait de quatre canons de 48 livres, quatre canons de 36 livres et quatre autres de 24 livres. Les magasins comprennent alors 1 200 boulets et huit tonnes de poudre. La garnison  se compose de officiers, 30 soldats, 3 « bombardiers », 4 canonniers de marine, 120 canonniers de milices et 45 matelots.

Avec l’installation du tombeau de Chateaubriand, l’île est devenue à partir de 1848 un lieu de pélerinage littéraire.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’armée allemande investi les lieux. Une batterie de marine de 105mm y est installée. On y retrouve alors également deux canons antiaériens, un canon antichar et deux projecteurs.

Description et photographies

Ainsi, ici la construction est érigé sur un îlot et non sur des rochers comme le Petit Bé. Aujourd’hui l’érosion a fait son oeuvre et il ne subsiste que la célèbre tombe de Chateaubriand qui se tourne vers le large. Des traces d’occupation sont visibles mais rien d’équivalent au Petit Bé n’y est visible.

35GrandBe0135GrandBe02 35GrandBe03

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Le Grand Bey (Saint-Malo)

    […] submersible furent réalisées permettant un accès facilité à deux cales (à l’ouest du Grand Bé et du Petit Bé) permettant un débarquement plus facile des passagers et des […]

Commentaires fermés.