Regions > Ile de France > Paris > Passerelle Debilly

Passerelle Debilly

Monument provisoire, la Passerelle Debilly trône à proximité de la Tour Eiffel. Construite en 1898, elle a bien failli disparaître en 1941. La passerelle Debilly joint l’avenue de New-York au quai Branly, reliant ainsi le 16e au 7e arrondissement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Description

Histoire

Pour l’Exposition universelle de 1900, Alfred Picard, commissaire de l’exposition, décide la construction d’une passerelle afin de faciliter la circulation des visiteurs. La construction de l’ouvrage est acceptée le 26 octobre 1898

Elle prendra dans un premier temps le nom de « passerelle de l’Exposition militaire » avant de prendre la dénomination « passerelle de Magdebourg » puis « passerelle de Billy ». Ce nom deviendra « passerelle Debilly ».

Monument provisoire à l’origine, la passerelle est légèrement déplacée en 1906. Elle devient propriété de la Ville de Paris. Toutefois en 1941, le président de la Société des architectes montre du doigt l’ouvrage comme un « accessoire oublié d’une fête passée » et donc voué à la destruction. Finalement, la passerelle ne sera pas démolie.

Pendant la guerre froide, la passerelle est le lieu de rencontre secrètes des services secrets est allemands. En 1989, on y retrouvera le corps d’un diplomate allemand, membre des services secrets est allemand.

La passerelle est repeinte en 1991 avant d’être restaurée en 1997.

Architecture

La passerelle a été conçue par les ingénieurs Amédée Alby, André-Louis Lion et Jean Résal. La passerelle est construite sur une charpente métallique reposant sur des piles en maçonnerie près des berges, décorées avec des carreaux de céramiques Gentil & Bourdet vert foncé suggérant des ondulations.

Dimensions :

  • hauteur de l’arc 15.00 m
  • longueurs des travées 22.50 m – 75 m – 22.50 m
  • largeur de la poutre 8 m

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin