Architecture > Ports > Petite jetée des Sables d’Olonne

Petite jetée des Sables d’Olonne

Sujets de l'article : Port

Située le long de l’entrée du port des Sables d’Olonne, la petit jetée est une construction relativement ancienne connue aussi pour son phare penché ou « petite tour de Pise ». Elle permit la création du nouveau quartier du Remblai au XIXe siècle.

La construction de la première jetée s’est échelonnée entre 1768 et 1780 sous la direction de l’ingénieur Lamandé. Les Sables d’Olonne dont on doit la fondation entre la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-Age grâce à l’accumulation du sable, souffre depuis toujours de ces mouvements de terrain. Le port est régulièrement ensablé. La construction doit donc éviter qu’il soit obstrué.

En 1825, on y construit à son extrémité un phare d’entrée de port en granit. Sous la jetée les tassements de terrain vont donner à cette construction une inclinaison qui moi vaut aujourd’hui son surnom de « Petite tour de Pisé ». Elle est particulièrement visible depuis la seconde jetée.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, lors de la débâcle allemande, la petite jetée sera dynamitée par les occupants, les 27 et 28 août 1944. Elle sera reconstruite en 1951.

Agressée par la mer, elle doit subir un entretien très régulier. Elle est un lieu de promenade apprécié à côté de la base nautique. Sous la jetée on retrouve aussi le point d’embarquement du passeur C pour rejoindre le quartier de la Chaume de l’autre côté du port.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.