Piste d’empreintes de dinosaures de Plagne (Dinoplagne)

Position : 46° 11 21" N 5° 42 54" E

 

informations pratiques
Accès : libre
Visite : gratuite toute l'année. Possibilité de visites guidées
 
Horaires :
TLJ de mi-mai à octobre (site protégé pendant la période hivernale)
 
Contact :
Office de Tourisme de Bellegarde-sur-Valserine
Tel: 04 50 48 48 68
Site internet

Tags :

Thèmes : Ain | Vestiges préhistoriques

 

A la lisière du Jura, on retrouve plusieurs sites présentant des traces du cheminement de dinosaure datant de 145 et 155 millions d’années. Le site de Dinoplagne propose un parcours aménagé qui permet de découvrir en toute liberté ces vestiges du passé

Description

Découvert le 5 avril 2009 par les géologues et biologistes de la Société Des Naturalistes d’Oyonnax (SDNO) le site a fait l’objet de plusieurs campagnes de fouilles par le CNRS et l’Université de Lyon I entre 2010 et 2012.

01dinoplagne01

Le site met en avant l’histoire d’un dinosaure « Odysseus » pendant quelques minutes de sa vie. Les scientifiques ont mis en avant la taille exceptionnelle des empreintes et la longueur de cheminement, estimée à plusieurs minutes. Les scientifiques ont ainsi dégagé pendant l’été 2010 sur 87 mètres, 66 traces de pas attribué à un Diplodocus ou Apatosaurus (le Brontosaure) compte tenu de leur taille. On retrouve de telles traces sur les sites jurassiens de Coisia et de Loulle (Jura), mais pas d’une telle taille.

On estime que ce sauropode devait avoir 30 mètres de longueur et peser au moins 40 tonnes (source Université Lyon I). Depuis le 22 juillet 2011, la piste a été encore plus dégagé et compte désormais 115 pas sur 155 mètres. Il s’agit, en l’état des connaissances, de la plus longue piste de pas de sauropode.

On retrouve souvent à côté des pas de sauropodes, ceux de théropodes. A la Plagne c’est également le cas. Ainsi, ceux de « Maxime » ont également été dégagés à proximité. Depuis d’autres traces, moins prononcées ont également été dégagées.

Un site à préserver

A l’inverse d’autres sites présent dans le Jura français ou Suisse, le site de Loulle est en libre accès, comme à Loulle dans le département du Jura, sa préservation est donc l’affaire de tous. Le site est protégé pendant toute la saison hivernale et n’est pas accessible aux visiteurs jusqu’à la fin des gelées, mi-mai.

Il est demandé aux visiteurs de respecter ces traces exceptionnelles et extrêmement fragiles :

  • rester sur la plateforme de visite
  • ne pas endommager les empreintes
  • ne pas prélever ou emporter des fragments de roche
  • ne pas abandonner des ordures ou d’autres déchets

 

Brochure du site : http://patrimoines.ain.fr/data/dinoplagne_pdfdepliant_1.pdf
[tab]


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : Une réponse

  1. [...] dans le Jura français ou Suisse, le site de Loulle est en libre accès, tout comme celui de Plagne dans l’Ain (Dinoplagne). Sa préservation est donc l’affaire de [...]

pagerank