Place de la Bourse (Bordeaux)

Découvrez ce monument en suivant notre randonnée Balade des deux ponts
Position : 44° 50 29" N -0° 34 13" W

 

Thèmes : Bordeaux | Fontaines | Places et rues

 

La place de la Bourse de Bordeaux est l’un des plus beaux monuments de la ville qui a été l’un des symboles emblématiques du classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Conçue par l’architecte du roi Ange-Jacques Gabriel sous l’intendance de Claude Boucher, elle fut construite sur un demi-siècle  entre 1730 et 1775.

Présentation

33BdxBourse2009_1

Cette place qui borde la Garonne, agrémentée d’un miroir d’eau depuis 2006 qui permet de mettre en valeur sa perspective, est le symbole de la façade des quais et de la ville de pierre classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Quand on procède à une promenade le long des quais et qu’on s’aventure par le pont Chaban-Delmas ou par le pont de pierre vers la rive droite, la perspective de cette place devant la Garonne est remarquable et d’autant plus si un rayon de soleil croise votre regard.

La façade de la Place de la Bourse ne comprendra à sa construction qu’une aile construite, l’Hôtel des Douanes. Quand on lui fait face, la partie droite qui deviendra l’Hôtel de la Bourse et la Chambre de Commerce, n’est qu’une façade de parement.

Successivement la place est renommée place de la Liberté (Révolution), place impériale (Napoléon Ier) puis place Roale (Restauration).

Une première fontaine sera élevée. Elle comprend une colonne en marbre comprenant un chapiteau blanc et un globe.

Histoire

Ceinturée par ses remparts, la ville de Bordeaux reste fermée du fleuve. L’intendant Boucher, non sans faire face à la contestation des commerçants, dessine le contour du projet. Les « paillotes » installées sur le bord du rempart seront supprimées et les bailleurs fonciers feront grise mine. La place de la Bourse va être la première brèche qui sera faite dans ce rempart du XVIe siècle (visible encore près de l’église Sainte-Croix). L’architecte Gabriel veut offrir au roi soleil un cadre pour sa statue équestre conforme à son rayonnement.En 1749, la place est inaugurée avec la statue équestre de Louis XIV.  La ville peut désormais montrer son rayonnement et sa prospérité

33BdxBourse2009_3

A la révolution la statue de Louix XIV sera détruite et remplacée par un arbre de la liberté. En 1828, on élève une première fontaine de forme modeste.

Il faut attendre 1848 et la chute de Louis-Philippe Ier pour que le place prenne son nom définitif de Place de la Bourse. Pour remplacer la première fontaine, une nouvelle fontaine « Les trois grâces » est installée en 1869 après de multiples tergiversations.

Depuis 2006, un miroir d’eau  est installé devant la place de la Bourse sur laquelle elle se reflète. Cette surface d’eau affleurante couvre une superficie de 3 450 m2. Conçus par Jean-Max Llorca, Pierre Gangnet et Michel Corajoud, il propose une succession de phases miroir et de phase de brouillard dont les jets l’élèvent à près de 2m de hauteur.

33BdxBourse2008_233BdxBourse2008_133BordeauxPlaceDeLaBourse0133BdxBourse2009_133BdxBourse2009_3

 

 


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : 4 réponses

  1. […] cette balade, le point de départ se situe Place de la Bourse, devant la façade magistrale de l’ancienne Place […]

  2. […] Depuis la construction du Pont Chaban-Delmas, il est possible de faire une balade autour du fleuve en parcourant les deux rives de la Garonne. Que votre marche soit active ou tranquille, vous découvrirez les plus beaux panorama sur le pont Bacalan Bastide (Chaban-Delmas) et sur la place de la Bourse. […]

  3. […] fontaine des trois grâces est une fontaine de la Place de la Bourse à Bordeaux installée en 1869 et qui remplace une première fontaine élevée en […]

  4. […] « historique » du Port de Bordeaux, entre le Pont de Pierre, la place de la Bourse et les bassins à flot. En 1866, le port de la lune arrive à saturation avec cette année-là […]

pagerank