Regions > Aquitaine > Gironde > Médoc > Tumulus du Bernet

Tumulus du Bernet

Sujets de l'article : Médoc , Tumulus

Les sites mégalithiques sont souvent associés à la Bretagne. Pourtant on en retrouve un peu partout sur le territoire et en Gironde, plus d’une cinquantaine de sites ont été référencés même si de nombreux ont depuis été détruits. A Saint-Sauveur, le Tumulus du Bernet est l’un des trois derniers sites visibles dans le Médoc.

Le tumulus se trouve à proximité du Château Fontesteau dans l’ancien domaine de Villambis. Lors des recherches des vestiges de l’ancienne chapelle Saint-Clair au lieu dit Le Bernet en 1930, comte Herman de Wrangel découvre les vestiges d’un tumulus qui sera daté de la fin du Neolithique soit il y a 4500 ans. Des fouilles furent réalisées par l’archéologue suédois Olav Janse en 1931. Du mobilier funéraire et des ossements furent mis au jour.

Collectés et présentés dans le château de Villambis, ils furent ensuite éparpillés après la mort du comte et les rares artefacts qui subsistent sont maintenant la propriété du Musée d’Aquitaine à Bordeaux.

Le site est le résultat de trois phases d’occupation et de construction. Le tumulus est de forme ovale  etdisposé en longueur. Sa taille est de 26 m de long sur 14 m de large.

Composé de pierres calcaires, une banquette stabilisant la relevée de terre faisait le tour du monument. Des pierres d’extraction locale composaient la structure interne du tumulus. Au centre se trouve une  ciste  composée de huit pierres levées. On  découvrit le corps d’une femme en position allongée sur le côté droit et avec la face dirigée vers l’est. L’accompagnaient deux petits vases dont le fond était de forme circulaire.

La partie la plus récente au sud, est composée d’un dolmen. Il abritait lui aussi des ossements et du matériel : 150 dents, trois pointes de flèches et un poignard de cuivre. La datation du site a été facilitée également par la découverte de restes de vases caractéristiques de la culture campaniformes.

Le site aujourd’hui

Bien que peu connu, il est facile de trouver le tumulus. Un fléchage depuis le bourg de Saint-Sauveur vous y mènera. Le trajet emprunte le chemin de randonnée balisé qui passe devant le Château Fontesteau. Si les vestiges permettent d’imaginer la structure, un panneau d’information aide le visiteur a en comprendre la complexité. Bien que dans un profond état de ruine, on distingue toujours le périmètre ovale  renforcé  par le creusement récent d’un sillon.

 

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.