Aqueduc du Gier

Découvrez ce monument en suivant notre randonnée Circuit du Vieux-Lyon
Retrouver ce lieu dans nos POIs du Rhône
Position : 45° 45 34" N 4° 48 53" E

 

informations pratiques
Accès : libre
Visite : dans le domaine public

 

Tags :

Thèmes : Lyon | Monuments antiques | Rhône

 

L’aqueduc du Gier est un des aqueducs antiques de Lyon qui déservait la ville antique de Lugdunum. Il est le plus long des quatre aqueduc qui alimentaient Lyon. Les vestiges de l’aqueduc sont classés monuments historiques depuis le 20 mars 1912.

Description

Les principaux vestiges dans la ville de Lyon se situe au n°30 de la rue Radisson sur la colline de Fourvière non loin des Théâtres romains de Lyon. Sa construction reste encore aujourd’hui très incertaine. Elle a été attribuée dans un premier temps à l’empereur Claude suite à la découverte de tuyaux en plomb gravés à son nom (XVIIIe s.). En 1887, d’autres découvertes ont fait pencher la balance en faveur d’Hadrien (édit de l’empereur sur la « pierre de Chagnon »). L’hypothèse d’une datation de l’époque d’Auguste n’est pas non plus écartée.

Il s’agit de l’un des Aqueducs romain les plus longs avec une distance couverte de 85km. Les archéologues ont pu retranscrire son parcours grâce aux vestiges de surface et aux regards de visite. L’aqueduc conduit l’eau du massif du Pilat près de Saint-Chamond dans la Loire et traverse le département du Rhône passant par Mornant, Orliénas, Chaponost et Sainte-Foy-lès-Lyon.


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank