Regions > Rhône-Alpes > Ardèche > Boucieu-le-Roi

Boucieu-le-Roi

Boucieu-le-Roi est une commune de la Vallée du Doux (Ardèche) proche de Lamastre dont elle est reliée par une ligne de chemin de fer, le Mastrou. Labellisé « Village de caractère », il s’agit d’une ancienne ville royale fondée par Philippe Le Bel en 1291. :

Articles liés : le Mastrou, Vélorail des Gorges du Doux, Gorges du Doux

Présentation

Au coeur du Vivarais, Boucieu-le-roi est un passage intéressant dans la vallée du Doux. Outre son chemin de fer, partagé avec le vélorail, on y découvre une architecture préservée en grande partie qui incite la flânerie.

07Boucieu01

Histoire

Au XIIIe siècle, les rois de France cherchent à obtenir le soutien des petits seigneurs du Vivarais septentrional afin d’y affirmer  leur suzeraineté.  Le 7 novembre 1291, Gérenton seigneur de Saint-Romain-Valmordane par son hommage à Philippe le Bel de son château de Saint-Romain  vend à Philippe le Bel un terrain destiné à la construction d’une ville royale. Il reçoit en contrepartie l’équivalent du revenu d’une année des biens cédés par cet accord. Le roi y établit une cour royale de justice pour tout le Haut-Vivarais.

Face au pillage régulier de la région pendant la guerre de Cent Ans, il est décidé de fortifier la butte de Boucieu. Des quartiers de la ville basse sont démolis  et reconstruit plus haut afin de servir de remparts.

Découverte

La décourverte du bourg de Boucieu le roi est la plus intéressante en venant du bas de la butte. On peut se stationner sur le parking du Vélorail (attention le parking peu être payant à la pleine saison). On remonte ensuite par le chemin pieton vers le bourg. On arrive devant la maison du Bailly. A l’arrivée on profite d’un joli panorama sur la vallée du Doux. En remontant on atteint l’église et son chemin de croix. En poursuivant votre chemin pour atteindrez le couvent de la congrégation des sœurs du Saint-Sacrement fondée par Pierre Vigne.

07Boucieu06

Pierre Vigne et Boucieu-le-roi

Pierre Vigne (20 août 1670 – 8 juillet 1740) est un prêtre ardéchois qui fonda à Boucieu-le-roi la Congrégation du Saint-Sacrement. Après une vie bien remplie au service de Dieu, il arrive en 1712 à Boucieu-le-Roi. Installé à Boucieu depuis 1713, il édifia un chemin de croix, appelé Le Grand Voyage, comportant 30 stations chapelles en 1714.

Il fonde en 1715 avec sept jeunes filles ayant déclaré leur vocation les Sœurs du Saint-Sacrement. Il les consacre le 30 novembre 1715 dans l’église de Boucieu en leur confiant la mission d’enseigner les jeunes et d’accompagner les pèlerins sur le chemin de croix. Face à l’accroissement de la communauté, il s’installe dans le château de Boucieu, ancienne maison forte.

La maison du Bailly

Depuis 1291, Boucieu est le siège du pouvoir royal par l’intermédiaire du bailly qui dirige la police et la justice.

Au XVe siècle, ce bâtiment abritait le bailliage du Haut Vivarais qui traitait toutes les affaires de Haute Justice de la région.
Cette maison permettait de monter la garde à l’entrée du village grâce à son échauguette. Boucieu perdit le baillage en 1565 quand il fut déplacé à Annonay.

Son échauguette permettait de monter la garde à l’entrée du village par la côte reliée au pont sur le Doux. Cette demeure est l’une des plus anciennes de Boucieu le roi. Elle est classée monument historique depuis 1927.

07Boucieu0107Boucieu02

Eglise du XIIIe siècle

Chemin de croix

Le chemin de croix a été construit sous l’impulsion de Pierre Vigne en 1714. Il comporte 30 stations dont certaines sont totalement intégré au bâti.

07Boucieu0507Boucieu0407Boucieu03

Vélorail des Gorges du Doux

Au départ de Boucieu le Roi, le Vélorail emprunte sur 12km la ligne historique du Chemin de Fer du Vivarais. Elle permet de découvrir de façon unique les paysages des Gorges du Doux à flanc de montagne. Pour certains sites, c’est le seul moyen, avec les chemins de randonnée, d’y accéder.  >> Découvrir le Vélorail des Gorges du Doux

Photographies

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin