Architecture > Châteaux et Palais > Château Fort > Château de Duingt

Château de Duingt

Sujets de l'article :

Le Château de Duingt (ou chateauneuf) est l’un des trois châteaux de la commune dont le plus célèbre est le Château de Ruphy ou Chateauvieux. Si l’origine du Château est inconnu il remonterait au moins au début du XIIIe siècle, période où il est mentionné dans un acte officiel. Il ne reste de ce Château qu’une tour bien visible depuis le chemin qui monte jusqu’à la Grotte de Notre Dame du Lac.

Présentation

74ChateauDeDuingt01

Le château de Duingt est aujourd’hui en grande partie ruinés. Il se situe dans la commune de Duingt (Haute-Savoie)  sur un promontoire rocheux qui domine le bourg. Son rôle était de contrôler la route qui reliait Genève à Moûtiers en cheminant le long de la rive ouest du lac d’Annecy. ce chemin empruntait une ancienne voie romaine. Il constituait avec le château de Ruphy.

Il ne subsiste qu’une tour carrée et une portion d’enceinte. La Tour a la particularité d’être circulaire à l’intérieur.

Histoire

L’origine du château de Duingt est indéterminée mais on sait qu’il était la propriété de la famille de Duyn (ou Duin). Ces vassaux des comtes de Genève apparaissent dans un document officiel de 1219, quanf Raymondus Doint se porte caution pour le comte Guillaume II de Genève pour la somme de 1100 sols lors d’une transaction avec un personne nommée Aymond. La famille de Duyn est aussi propriétaire du Château de Ruphy.

En 1296, Rodolphe de Duing vend le château de Duingt à Amédée II de Genève pour la somme de 2 500 livres. Après plus d’un siècle, le 5 août 1401 le comté de Genève passe aux mains des ducs de Savoie, et le château de Duingt avec. Entre le XIVe et le XVe siècle, le château est remanié dont on peut constater les effets. Le donjon circulaire a été transformé en un donjon de plan carré.

A partir de 1451, il passe de mains en main. Acheté par Perrin d’Antioche, ce dernier  le cède en 1462 à Janus de Savoie (14401491). Il arrive entre les mains de Louise de Savoie (14671522), marquise de Baugé, fille de Janus de Savoie et d’Hélène de Luxembourg. Il est transmis au gré des unions à ses descendants. En  1665  le duc Charles-Emmanuel II de Luxembourg le reçoit en dot.

En 1681, la famille de Monthoux acquiert les châteaux de Duingt et de Châteauvieux avant de les céder en  1696 à François-Nicolas de Montpiton. Il les vends deux années plus tard, en 1698 à la famille de Sales. Elle va démanteler le château au profit du Château de Ruphy .

A la Révolution, les deux  château sont saisis et déclarés bien nationaux. Ils sont adjugés en 1796 à Jean Berthet. Ce dernier vend les châteaux en 1833 au baron Scipion Ruphy.  Le comte Henri de la Barge de Certeau en hérite lors du mariage avec Isaure Ruphy.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

2 commentaires sur “Château de Duingt

    Duingt : C'est En France

    (29 Mai ’15 - 23 h 17 min)

    […] Constituée de deux anciens villages, Duingt est l’un des plus petits villages des bords du Lac d’Annecy. L’origine de son nom n’est pas déterminé avec précision. Il pourrait venir du ,nom des seigneurs de Chateauvieux (Duin) ou de Dugingo, synonyme de  monticule en langue Burgonde. Cela pourrait être rapproché de l’éperon où fut construit le Chateauneuf. […]

    […] Château de Ruphy forme avec le Chateauneuf de Duingt (ou Château de Duingt) un ensemble contrôlant la route menant à Genève. Propriété […]

Commentaires fermés.