Architecture > Canaux > Écluse de Castets (Canal Latéral de la Garonne)

Écluse de Castets (Canal Latéral de la Garonne)

Sujets de l'article : garonne

Dernière écluse du Canal lateral de la Garonne en direction de Bordeaux, l’écluse de Castets est un ouvrage double qui permet aux bâteaux de retrouver le fil de la Garonne ou de s’engager vers le Canal du Midi. Elle fait partie d’un enchaînement de trois écluses très proches permettant de rattraper le niveau de la Garonne.

53e et dernière écluse du Canal de la Garonne, elle n’est distante que de 529m de la précédente (Ecluse des gares n°52) et de 1221m de la suivante (Ecluse de Mezerac n°51). Elle est surplombée par le Château du Hamel (XIVe siècle).

Fonctionnement de l’écluse

L’écluse de Castets a pour caractéristique d’avoir une chute variable qui dépend de la hauteur de la Garonne. Elle comprend également un déversoir assurant une régulation continue du niveau du Canal. Il s’agit de l’écluse ayant la plus grande chute du canal avec une hauteur pouvant atteindre les 10m. Elle bénéficie d’un régime spécial. Elle ne peut être manipulée automatiquement par les plaisanciers et seul un agent des VNF (Voies navigables de France) est habilité à son ouverture. Elle fonctionne en fonction de la marée, encore très marquée à ce niveau du fleuve.

Maison de l’écluse

Conçue pour abriter les gardiens de l’écluse, la maison de l’écluse est un bâtiment à deux étages alors que la majorité n’en a qu’un seul. Sa configuration est d’ailleurs particulière avec un premier étage au niveau de la route et un rez-de-chaussée au niveau de l’écluse. Elle présente une référence des hauteurs de crue depuis la construction du canal avec les niveaux particulièrement impressionnant de 1930 arrivant au pied du second étage du bâtiment.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.