Hôtel de Sully

Position : 48° 51 16" N 2° 21 49" E

 

Tags :

Thèmes : Hotel particulier | Paris --- Pages de l'article: 1 2 3

 

Situé sur la rue Saint-Antoine, l’hôtel de Sully est un hôtel particulier qui suit le style Louis XIII très en vogue à Paris au XVIIe siècle. Il abrite aujourd’hui le Centre des monuments nationaux.

Présentation

GPS : POI Ile de France48°51’15.6″N 2°21’49.0″E

L’Hotel de Sully est construit au XVIIe siècle pour le contrôleur des finances Mesme Gallet dans le quartier du Marais. Il fut terminé par les ducs de Sully entre 1634 et 1660. Au XIXe siècle sa vocation changea devenu immeuble de rapport ce qui eut comme principal inconvénient l’accelleration de son délabrement.

75HotelSully01

Position géographique

Histoire

Entre 1625 et 1630, le contrôleur des finances Mesme Gallet fait construire ce hotel particulier avec un jardin et un orangerie. Il donne accès à la place royale, devenue aujourd’hui place des Vosges. Il est souvent attribué à l’architecte  Jean Androuet du Cerceau. L’ancien ministre des finances d’Henri IV,  Maximilien de Béthune, duc de Sully, rachète l’hôtel particulier  23 février 1634.

Il n’y vivra que lors de ses sept dernières années jusqu’en 1641 et terminera les décors de l’hôtel particulier. En 1660, son petit-fils Maximilien,en prendra la succession et érige une aile supplémentaire. Elle est attribuée à François Le Vau. La famille de Sully le possèdera jusqu’au XVIIIe siècle.

Il tombe dans les mains de propriétaires souhaitant en tirer bon parti. Il est considérablement modifié par les différents locataires, artisans et commerces qu’il va abriter jusqu’au XIXe siècle. Jusqu’à la Révolution il prendra successivement le nom de Béthune-Sully puis Boisgelin. Mais outre ce changement de nom, ce sont les dégradations qui vont surtout le faire tomber d’un état de conservation désastreux.

Classé monument historique en 1862, l’hôtel particulier verra également des jardins et ses communs classés en 1953.

Au XXe siècle, l’hôtel particulier bénéficie de la bienveillance de ses nouveaux propriétaires qui vont contribuer à lui redonner un peu de son lustre d’antan. Revenu dans le giron de l’état en 1944, il fera l’objet de profondes restaurations qui se termineront en 1973 par la remise en état de l’Orangerie.

En 1967,  la Caisse nationale des monuments historiques et des sites (Centre des monuments nationaux de puis 2000) s’installe dans l’hôtel de Sully.

Photographies

75HotelSully0175HotelSully02


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank