Architecture > Chemin de Fer > Petit train de la Rhune

Petit train de la Rhune

Sujets de l'article :

Le petit train de la Rhune est un chemin de fer fonctionnant sur une voie métrique construit à partir de 1924. Il reste l’un des derniers chemins de fer à crémaillère encore en exploitation. La ligne relie le col de Saint-Ignace au sommet de la Rhune (905 m d’altitude). En son sommet on accède à la frontière franco-espagnole.

Présentation

Si un grand nombre de train à crémaillère ou de montage a été créé pour des vocations utilitaires, le petit train de la Rhune est dès le départ un chemin de fer à vocation touristique. En 2014 on a fêté les 90 ans d’exploitation de la ligne.

64larhune01

Le sommet de la Rhune est un lieu de promenade apprécier par la haute société. AInsi en 1859, l’Impératrice Eugénie de Montijo en fera l’ascension, un obélisque de granit commémore aujourd’hui cet événement.

L’idée de construction d’un chemin de fer reliant le sommet nait en 1908. Alors que les travaux débutent en 1912, est créée pour son exploitation la Société anonyme des Chemins de Fer basques qui sera renommée l’année suivante en  Voies ferrées départementales du Midi (VFDM). Alors que la première guerre mondiale se déclare, les travaux ne sont pas terminés et son suspendus. Ils reprendront après l’armistice  en 1919.

Les travaux avancent rapidement, la construction de la ligne ne demandant la construction d’aucun ouvrage d’art. Le chantier connait son premier accident le 7 janvier 1924. Le train se détache de la crémaillère et déraille. Le premier tronçon jusqu’au lieu dit « Trois Fontaines » est inauguré le 25 avril 1924. La montée jusqu’au sommet le sera deux mois plus tard le 30 avril 1924.

Le site est très prisé des touristes et bénéficiera même en 1930 d’un reboisement avec 40 000 plants de 15 variétés d’arbres. Pour autant, l’exploitation cesse dès 1935 pendant les mois d’hiver.

Le site est un peu délaissé pendant la seconde guerre mondiale et est relancée dès l’après guerre. le développement de l’automobile contraint à l’aménagement d’un parking (1958). Des aménagements supplémentaires sont ajoutés en 1967 (salle d’attente et couloir d’accès).

Gare de départ
Gare de départ

En 1978, un projet de construction de route jusqu’au sommet est rejeté par les habitants de Sare ce qui du même coup pérénisa l’exploitation du train à crémaillère. Fort de son succès, une quatrième rame est mise en service en 1996. 350.000 visiteurs l’auront emprunté en 1998. En 2004, le train fête dignement ses 80 années d’exploitation.

la ligne et les trains

La ligne et le matériel roulant

La voie métrique est construite sur une longueur de 4,2km et exploite la technique du chemin de fer à crémaillère. Ainsi on permet de passer un dénivelé de 736m (altitude de départ 169m). L’ascension dure 35 minutes à une vitesse moyenne de 8km/h.

64larhune0364larhune02

 

Les motrices fonctionnent avec un moteur électrique de 160ch (750 tr/min) depuis la conception de la ligne en courant triphasé. Ce choix a été fait avant tout pour des raisons de sécurité. L’alimentation s’effectue à l’aide de pantographes. Elles sont de construction locale et conçues aux  établissements Soulé de Bagnères-de-Bigorre. Elles sont réalisées en lambris de châtainiers d’Ardèche verni et  en sapins des Pyrénées (toiture). Le chassis dispose d’une conception particulière avec un essieu et un bogie qui facilitent les passages en courbe. Pour la sécurité et l’arrêt d’urgence chaque voiture comporte un essieu frein. Chaque voiture peut embarquer soixante personnes (six compartiments de dix personnes).

Le matériel en circulation est celui d’origine conçu en 1924. Après le changement de concessionnaire en 1996, l’ensemble a été modernisé et mis aux normes. Les rames comportent trois voitures (une motrice et deux wagons). La motrice est disposée en queue (poussée en montée, frein en descente) et la voiture de tête comporte une cabine de frein. La conduite est effectuée par deux agents, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière.n occupée par un agent.

Les motrices sont garée et entretenues dans un dépôt situé à 400m en amont de la gare du col de Saint-Ignace. le circuit de randonnée passe à proximité. Une partie du matériel routant provient du Petit train de Superbagnères désaffecté en 1972.

64larhune05

Autres informations

Site officiel : http://www.rhune.com/fr/index.aspx

Galerie de photos

64larhune0664larhune0564larhune0464larhune0364larhune0264larhune0164LaRhuneRedoute01

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Petit train de la Rhune

Commentaires fermés.