Regions > Normandie > Calvados > Phare de Ouistreham

Phare de Ouistreham

Sujets de l'article : Phare , Port

Le phare de Ouistreham est situé à l’entrée de l’estuaire de l’Orne et signale les rochers des Essarts. En 2005 pour son centenaire, un jeu de lumière a été installé qui éclaire sa base et indique en fonction de sa couleur le sens de la marée.

Construit en 1905 à la place d’un précédent édifice datant de 1886, il est surnommé le « gardien de l’estuaire de l’Orne ». L’ouvrage précédent était une tour carrée dont la hauteur de 13m n’était pas suffisante pour avoir une portée suffisante. Il situé sur la gauche du chenal d’entrée du port d’Ouistreham, en retrait des écluses d’entrée du port, et du canal de Caen à la mer.

Le fut de l’ouvrage actuel  s’élève à 38m au dessus du sol. Constitué de granite bleu de Vire, il est peint en blanc et en rouge. il est complété par des balises sur l’autre rive du chenal.

Au moment de sa construction il était situé à côté de l’usine hydraulique d’Ouistreham, aujourd’hui désaffectée. Son feu est visible à 16 miles de la cote et signale grâce à son secteur rouge les rochers des Essarts où de nombreux navires se sont échoué. On accède à la lanterne par un escalier de 171 marches. Elle est constituée d’une lampe halogène et d’une demi-lentille de Fresnel. Bien qu’il soit automatisée, le phare est gardienné.

Le phare aujourd’hui

Pour son centenaire en 2005, le phare a été équipé de jeux de lumières qui éclairent sa base. Il a pour particularité, par un changement de couleur, d’indiquer quand la marée est montante (bleu) ou descendante (blanc).

Le phare de visite toute l’année.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.