Architecture > Megalithes > Pierre de Matafin (Dolmen de Chardonnay)

Pierre de Matafin (Dolmen de Chardonnay)

La Bourgogne est finalement assez peu riche en monument mégalithiques. Bien que pour certains insignifiante, le Dolmen de Chardonney, appelé par la tradition locale  » Pierre de Matafin » reste un témoignage rare dans la région de ce genre d’élévation faite de la main de l’homme.

Présentation

71PierreMatafin02

Actuellement présente dans une forêt, la Pierre de Matafin se situait au milieu d’un champ en 1915.

La Pierre de Matafin est un monument néolithique qui n’a rien de commun avec ce que l’on peut trouver en Bretagne notamment. Ce monument est un  trilithe composé aujourd’hui de deux larges plateaux calcaires dont l’orientation est du Sud vers le Nord. Sa hauteur lorsqu’il fut signalé était de 1m30.

Les deux pierres sont séparées par un étroit couloir de 80 centimètres. Les fouilles de [[1919]] ont permis d’établir qu’un des deux plateaux était enfoncé dans 1 mètre de terre et le second à plus de 2 mètres. Les fouilles n’ont pas déterminé si cette dernière était déjà en place lors de la mise en place de la main de l’homme de ce Dolmen.

Les fouilles dans le couloir de 80 centimètres ont mis le jour sur un silex taillé en forme de hache non terminé. Il est exposé aujourd’hui au musée de [[Tournus]]. Mais on a également trouvé des restes de poteries datant d’une époque protohistorique (qui précède l’époque Gallo-Romaine) et d’autres contemporaine de l’arrivée des romains en Gaule.

Accès

Aller voir la Pierre de Matafin peut être l’occasion de faire une jolie ballade. Laissez votre véhicule sur le parking derrière l’église de Chardonnay. Dirigez vous vers la sortie du village (vous passez alors devant un centre de Scouts de France) jusqu’au cimétière du village. la dolmen se situe à 800m de là. Suivez le chemin qui passe à gauche du cimetière et suivez la signalétique. Le dolmen se situe à 100m dans le bois sur le droite (signalement).

Découverte

71PierreMatafin01Si ces pierres sont connues depuis des siècles par les locaux, le dolmen perdit sa pierre horizontale vers 1830 par un certain Huet, habitant Chardonnay.

Le dolmen fut signalé officiellement en 1915 par M. Jouvenceau, instituteur à Brienne. Ce dernier entreprit des fouilles en septembre 1919. L’objectif était de dégager les pierres jusqu’à leur base ce qui fut chose aisée, le sol étant meuble.

En 1922, la pierre qui avait été déposé par le citoyen Huet a été remise en place redonnant au monument son aspect originel.

Depuis le 24 août 1934, la Pierre de Matafin est classée monument historique.

En 1980, de nouvelles fouilles ont été conduites par J. DURIAUD du GRAT.

Bibliographie

La Pierre de Matafin à Chardonnay, Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus
Bulletin de la Société préhistorique française, Année  1924 Volume  21 Numéro  2 pp. 67-70

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction