Regions > Poitou-Charentes > Charente Maritime > Puits des insurgés (Ile Madame)

Puits des insurgés (Ile Madame)

Sujets de l'article :

Pendant la commune de Paris en 1871, de nombreux détenus politiques furent enfermés dans le Fort de l’Ile Madame. Ils furent mis à contribution pour capter une source à travers un puits maçonné.

Le puits en 2018

La source situé au bord du rivage de l’île Madame, à proximité du fort était connue de longue date. Afin d’alimenter en eau l’île, le puits du fort étant insuffisant, il fut décidé de construit un puits citerne en 1871, facilité par la main d’oeuvre offerte par les détenus. Les matériaux utilisés sont extraits des anciennes batteries faisant face à la passe aux filles.

Un remblais en pierre est d’abord établi pour assurer l’assise du puits puis on élève par dessus une maçonnerie permettant de protéger sa margelle. Une petite passerelle permet d’aller puiser l’eau. Situé lors de sa construction sur la rive de l’île, un raz de marée emporte une partie de la côte en 1876. Le Puits se trouve alors isolé à 3m du rivage. Probablement en 1878, un nouveau remblai et d’un perré en pierre sont ajoutés entre la mer et le puits.

Représentation du Capitaine Lacombe (1877)

Au gré des siècles et de l’érosion, le puits s’éloigne progressivement de la côte. Aujourd’hui il est à 15-20m du rivage.

En 1995 s’achevaient les travaux de restauration de l’un des derniers témoignages de cette terrible histoire. Le puits restauré était alors inauguré par Guy Rivière le maire de Port-des-Barques en présence de Monseigneur David, évêque de Saintes.

En 2013, la passerelle est dans un état déplorable et est interdite d’accès. Elle sera ensuite supprimée.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

1 commentaire sur “Puits des insurgés (Ile Madame)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.