Talmont-sur-Gironde

Position : 45° 32 9" N -0° 54 27" W

 

Tags :

Thèmes : Charente Maritime | Eglises

 

La Cité médievale de Talmont-sur-Gironde se détache sur une petite presqu’ile d’un pic rocheux. Juste après les falaises de Meschers en remontant la Gironde, apparait l’église Sainte Radegonde. Au coeur d’une citée bâtie en 1284, elle est l’une des hauts lieux de cette bourgade, lieu prisé des touristes.

Présentation

17talmont01

C’est une petit air d’île de ré que Talmont-sur-Gironde restitue avec ses façade blanches et des ouvrants de couleur bleu. Mais le navire amiral de cette bourgade est son église Sainte-Radegonde du XIe siècle qui trône au bord de l’estuaire. Très prisée des touristes, Talmont grouille de monde l’été et sait se montrer plus intimiste en dehors des plages d’affluence.

GPS : POI Poitou-Charentes45°32’06.0″N 0°54’28.4″W

 

 

historique

Sur le Chemin de Saint Jacques Compostelle, Talmont était l’un des lieux de passage des pèlerins pour la traversée de la Gironde.  L’église Sainte-Radegonde est édifiée en 1094 aux portes nord de l’Estuaire. Elle accueille les pèlerins passés par Paris, Chartres ou Orléans, Tours et Poitiers. Point de passage de la route qui passe par Aulnay-de-Saintonge, Saint-Jean-D’Angély et Saintes.

Ce n’est que plus tard que la Cité de Talmont est bâtie. Il faut attendre le  XIIIe siècle et 1284 pour la voir s’édifier sur ordre d’Edouard Ier d’Angleterre, seigneur des lieux. La construction suit les plans des anciennes bastides de Guyenne. Point stratégique et vigie de l’Estuaire, elle suscitera l’intérêt des différents partis en présence. Au XVIe siècle, Talmont devient un enjeu stratégique au cours des guerres qui opposent français et anglais.

architecture

Aux portes de la Saintonge, l’église de Sainte-Radegonde domine la cité de Talmont. L’édifice d’une grande pureté architecturale est coiffée d’un clocher carré. Sa nef a été raccourcie au XVe siècle ce qui lui donne une présence si particulière sur la rive droite de la Gironde. Des fortifications protègent l’église et sa cité et ajoute de la puissance à l’édifice.  Le transept est cantonné d’absidioles ouvertes sur les arcatures d’un chevet en hémicycle. Les voussures du portail sont ornées d’anges en adoration devant l’Agneau pascal. Les chapiteaux sont ornés de figures d’acrobates et des représentations du Bestiaire. De récentes restauration ajoutent encore plus de force à cet édifice roman.

visite

C’est tout naturellement vers Sainte-Radegonde que votre visite de dirigera. En passant sur les restes des remparts vous gagnerez par le nord ce site pittoresque. En arrivant juste devant Sainte-Radegonde, n’oubliez pas de jeter un oiel à gauche vers le cimetière qui est garni à la saison de magnifiques roses trémières.

Mais la cité cache bien d’autres curiosités. Ses petites rues et venelles sont un ravissement et la balade laissera le visiteur hors du temps. Ses roses trémières donnent au site une ambiance fleurie qui tranche avec la blancheur des habitations. Pour profiter de tout cela, il est préférable de s’y rendre au printemps ou à l’automne, loin de l’affluence touristique estivale. Si les distances sont courtes, l’été il faudra jouer des coudes dès le parking pour tenter de pénétrer dans la cité.

N’hesitez pas à descendre l’escalier au bas de Sainte-Radegonde, le point de vue sur cette dernière est saisissant. En fin de journée les lumières colorées gagnent la cité et n’hesitez pas à laisser filer la horde de touristes et profitez ainsi du panorama.

Informations pratiques
Le point d’accueil est installé dans l’ancien presbytère, près de l’église. Vous y trouverez toutes les informations utiles.  Tel : 05.46.90.16.25La cité est règlementée : Il est obligatoire de se garer dans les parkings prévus à cet effet. Leur entrée est payante mais reste valable toute la saison. Il est formèlement interdit de toucher à la végétation du site.


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : Une réponse

  1. [...] de la rive droite pour y développer un ensemble de point fortifiés notamment à Royan, à Talmont, à Saint-Seurin d’Uzet, à Mortagne , Blaye ou Bourg. Sur la rive gauche, la Forteresse de [...]

pagerank