Tour Vauban (Port-en-Bessin)

Position : 49° 20 49" N -0° 44 58" W

 

informations pratiques
Accès : libre
Visite : libre gratuite. guidée payante

 
Contact :
Centre culturel municipal Léopold Sédar Senghor
Tel: 02 31 21 92 33
Site internet

Tags :

Thèmes : Calvados | Fort

 

Surplombant la côté et Port-en-Bessin, la Tour Vauban de Port-en-Bessin est une tour d’artillerie casematée construite en 1694 par Benjamin de Combes. Elle permettait de protéger la cité Portuaire des incursions des navires de guerre anglais et hollandais. Propriété de la commune de Port-en-Bessin, elle est un point privilégié pour admirer la côte. Tous les vendredi de l’été, elle est illuminée par de jolis feux d’artifices.

Description
14TourVaubanPortEnBessin01
Depuis des temps très anciens, Port-en-Bessin est un havre qui sert de refuse aux navires. Il reviendra rapidement un port de commerce. A partir du XVIe siècle, plusieurs ingénieurs militaires y voit un point idéal pour y bâtir un port de guerre.

A défaut que cette idée se soit confirmée, on y établit une tour ronde à grenadières pour protéger le port grâce à ses canons, sur ordre du roi en 1694. Percée de quatre embrasures à canon, on y accède par une porte. Cette tour d’artillerie a été construite en calcaire avec un toit de forme conique en forme de poivrière. Son toit à l’épreuve des bombardements navals, devait lui assurer une très bonne solidité. Plus tard au XVIIIe siècle, elle est convertie en poudrière pour alimenter deux nouvelles batteries cotières construites pour l’une à proximité de la tour et la seconde à l’opposé sur la falaise.

Durant son activité, la marine n’y maintenait un gardien à demi-solde pour en faire l’entretien.

Cette tour est classée Monument historique depuis le 29 avril 1948.

Benjamin de Combes (1649-1710), ingénieur militaire français, va contribuer à la construction et au renforcement de nombreux forts français sous Louis XIV.
Nommé en 1693 chef des fortifications de Normandie. Il alors la charge de la protection de toute la côte depuis Rouen jusqu’au Cotentin. Il meurt à 61 ans alors qu’il est toujours en poste, le 13 juillet 1710.


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : Une réponse

  1. […] n’est pas la seule curiosité du lieu. Le sentier de la falaise permet d’accéder à la Tour Vauban, construite en 1694 pour contrer les corsaires anglo-hollandais et les incursions anglaises. La […]

pagerank