Architecture > Autres > Cap Fréhel

Cap Fréhel

C’est autour d’une légende que le Cap Fréhel a bâti sa réputation. Mais pour les marins, c’est la lumière qui brule en haut du phare qui a participé à l’histoire de cette profession souvent durement touchée. Baignée par l’imaginaire, le Cap Fréhel est l’un des plus beaux sites naturels du nord de la Bretagne…

Présentation
Position : 48°41’17.8″N 2°19’05.4″W (POI Bretagne)
Articles liés : Phare du Cap Fréhel, Fort La Latte

22capfrehel02

 

Un cap légendaire

L’historien Pierre Amiot a rapporté une légende qui expliquerait la beauté des lieux. On raconte ainsi que c’est archange Saint Michel en faisant tomber une goute de son sang qui aurait donné à la falaise du cap sa couleur rougeatre.

Une réserve ormithologique

Malgré la pression touristique, le lieu est resté très sauvage. La côte qui est restée très sauvage est occupée par près de huit cent couples d’oiseaux nicheurs que l’on peut observer depuis le sentier de la corniche. Au delà, c’est une lande de plus de 400 hectare qui s’étend vers le sud/sud-est du Cap Fréhel. Si vous prenez le GR34 vers le Fort La Latte vous ne manquerez pas d’observer bruyères, osmonte royale, serpolet, oeillet marin, jacinthe, … La ballade très austère l’hiver, devient très agréable au printemps avec des tonalités très colorées.

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

1 commentaire sur “Cap Fréhel

Commentaires fermés.