Architecture > Châteaux > Château Fort > Château de Murol

Château de Murol

Du haut de son promontoire basaltique, le château de Murol surplombe l’intersection de trois routes importantes. Son architecture massive ne laisse pas indifférent et constitue l’un des  sites historiques principaux de la région du Sancy. Partiellement en ruine, le château accueille chaque année plus de 100.000 visiteurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Historique

Il faut remonter au Xe siècle pour voir la construction d’un premier édifice primitif. Mais c’est à partir de 1100, que les seigneurs de Chambres et de Murol décident de s’y installer. La partie médiévale du château, visible aujourd’hui date des XII et XIVe siècle.  Guillaume de Murol fait construire en 1380 le donjon, une seconde  chapelle et les logis intérieurs, l’ensemble dans un pur style roman. Les travaux s’étalent sur près de 4 décennies.

Devenue propriétaire des lieux en 1455 après l’union de Jehanne de Murol et de Gaspard d’Estaing, la famille d’Estaing parvient à maintenir le château à flot entre  la fin du XIVe et le début du XVIIe siècle, malgré les guerres et les tentatives de siège. En 1520, plusieurs pièces d’artillerie y sont installées. En 1635, la famille d’Estaing en remerciement à sa fidélité au roi Louis XIII évite  la politique de désarmement menée par Richelieu.

A l’aube du XVIIIe siècle, le château n’est plus un lieu de résidence et change tour à tour de vocation devenant prison puis repère de brigands. Comme de nombreux monuments français, après la révolution, il devient une carrière à ciel ouvert.

En 1889, le château est classé Monument Historique. Il est cédé en 1890 au département du Puy-de-Dôme par son dernier propriétaire, Henri-Guillaume de Chabrol. Le département le cède à la commune de Murol en 1950.

Depuis 1998, le château bénéficie d’un programme de rénovation mené par les Monuments Historiques. Les charpentes et les toitures sont reprises. Ils sont terminés en 2002. Depuis 2006, l’exploitation du château est menée par la troupe « les Paladins du Sancy ». Tout au long de l’année ils proposent des animations autour de la vie médiévale et des arts militaires  aux XIVe et XVe siècle.

Le mystère du squelette de la crypte

En 2008, un squelette est retrouvé dans la crypte de la chapelle XVe. Cette découverte fait la une des gazettes locales et n’a pas livré tous ses mystères à ce jour. On estime aujourd’hui qu’il pourrait s’agir de  Guillaume de Murol, qui avait souhaité y être enterré.

Architecture

Se présentant sur un vaste promontoire, on accède au château par une rampe qui mène à l’entrée principale, longeant le mur d’enceinte. L’entrée s’effectue à travers une première porte qui mène à la plateforme du château au travers d’une seconde rampe en escalier.Pour accéder au logis on passera successivement trois portes.

En se dirigeants, vers l’entrée du donjon, on passe devant le puis creusé dans le roc. Depuis cet endroit, on peut admirer un beau panorama sur la chaîne des Puy de Sancy.

L’enceinte extérieure fut construite dans un second temps. Un chemin serpente autour de la base du donjon pour arriver à une seconde entrée protégée par des machicoulis. Cette entrée permet, elle même, de rentrer dans l’enceinte du donjon puis au logis par une nouvelle porte surmontée des armoiries des Murol et des Estaings.

Le logis s’organise autour d’une cour intérieure. Un certain nombre de salle ont été rénovées (chambres, cuisine, cellier, …) mais l’ensemble est dans l’ensemble très dégradé. Les étages sont accessibles même si la grande majorité s’est éfondré au fil des siècles, comme en témoignes les successions de cheminées ouvertes sur le vide. Sur la majeure partie du château, il ne subsiste que peut de salles aux 1er et 2e étage.

Les travaux réalisés pour rénovations des charpentes et les toitures ont permis la réouverture des chemins de ronde. La montée pouvait d’y faire par deux escaliers en colimaçon, le premier très étroit (une personne de front) et un second plus important. Ils desserve les différentes salles qui entouraient la cour centrale.

Le château aujourd’hui

Le site de Murol est un lieu de découverte qui est ouvert toutes l’année (horaires d’ouverture et formules de visites variables en fonction des périodes de l’année). A l’arrivée sur le site, on est frappé par ce donjon massif qui surplombe la vallée. La visite du chaeau est intéressante et vous guidera à travers une découverte du moyen âge, de ses arts militaires, des modes de vies de l’époque (collection de costumes).

Le château présente en extérieur et à l’intérieur une belle collection d’armes de la période moyenageuse.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Château de Murol

    JEP 2014 en Auvergne : C'est En France

    (12 Sep ’14 - 8 h 30 min)

    […] CHATEAU DE VERTHEUIL.. (visite payante) Le château est l’une des derniers forteresses encore visible dans le Médoc. Sa construction si elle est attestée au XIe siècle remonterait à deux siècle plus tôt. En savoir plus… […]

Commentaires fermés.