Architecture > construction mégalithique > Dolmen de la Frébouchère

Dolmen de la Frébouchère

Sujets de l'article : dolmen

Dolmen de type angevin, il s’inscrit dans un ensemble de monument cohérent qui s’étend de la région d’Angers, Saumur, aux Deux-Sèvres, la Vienne et qui s’est étendu il y a 5500 ans vers la cote Atlantique. A cette époque, le littoral dessinait une baie dont la côte presque rectiligne partait de l’estuaire du Payré à Fontenay-le-Comte en passant par Longeville-sur-Mer (Golfe des Pictons). Cela explique aussi la distribution actuelle de ces monuments datant du néolithique en Vendée.

Le Dolmen a été écrit la première fois par Armand-Désiré de la Fontenelle de Vaudoré. En grande partie écroulé et sa dalle brisée, il sera redressé en 1887. Contrairement à d’autre « restaurations », il n’a pas fait l’objet de modifications le restituant dans une forme cohérente avec ce qu’il devait être sous le tertre qui le recouvrait à l’origine.

La légende de la dalle brisée

De nombreuses hypothèses et histoires locales ont vu le jour pour expliquer la brisure de la dalle qui recouvre le dolmen. Selon la légende, le dolmen qui aurait été construit par des fées et des farfadets servait aux habitants des fermes alentour à faire ripaille et à danser. Agacés par ce tapage, les farfadets jetèrent une malédiction sur la ferme la plus proche. Les bêtes tombèrent malade et moururent. Les fermiers n’eurent d’autre choix que de quitter leur ferme et en représailles saccagèrent le dolmen, brisant la dalle. De cette hypothèse très romanesque, d’autres plus réalistes furent évoquées comme le résultat de la foudre (vers 1793 selon l’abbe Baudry) ou d’explorations de chasseurs de trésors (à partir du Moyen-Age). Des recherches plus récentes ont établi que la cassure était bien antérieure.

Le site aujoud’hui

Toujours composé de son portique d’entrée, bien que privé de son linteau, il présente une vaste chambre funéraire de forme rectangulaire longue de 7m20 et large de 3m50 recouverte d’une dalle en granite. On estime son poids à près de 80 tonnes.

On retrouve à l’intérieur une stèle dont l’usage n’est pas de soutenir le dolmen. Il est difficile de déterminer avec précision quelle était son utilité.

Les piliers sont composés de gré et de granite local. Le granite provient d’affleurements situés à environ 50 mètres du site. La structure de ce dolmen est proche de celui de la Cour du Breuil situé non loin de là.

Le dolmen se visite librement.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : Denis

1 commentaire sur “Dolmen de la Frébouchère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.