Architecture > Megalithes > Dolmen du Grand Bouillac

Dolmen du Grand Bouillac

Sujets de l'article : dolmen

Le site du Dolmen du Grand Bouillac a été décrit une première fois en 1862 par l’Abbé Ferdinand Baudry, grand érudit vendéen. Aujourd’hui le site présente un dolmen relevé mais qui reste encore une fois dans une configuration décriée par les spécialistes actuels. Les autres pierres relevées autour ont disparu.

Le Dolmen du Grand Bouillac est un palet de Gargantua pesant 20 tonnes. La légende veut qu’il soit tombé à cet emplacement après que Gargantua ait joué aux quilles en enjambant la vallée du Bouillac, un pied à Jard et un autre au Bernard.

Les recherches archéologiques à Bouillac.

A partir de 1860, l’Abbé Ferdinand Baudry effectuant de nombreuses fouilles et recherches dans les sites mégalithiques du Talmondais, a produit une première description de nombreux sites A cette époque la recherche archéologique n’était pas réglementée. Cet inventaire composé de descriptions et de gravures reste précieux, de nombreux vestiges ayant aujourd’hui disparu. Il fut le premier à faire une véritable description du dolmen du Grand Bouillac en 1862.

La rumeur d’un trésor caché sous le dolmen (un jeu de boules en or), déclencha des recherches en 1901. Pendant 9 jours on y rechercha le fameux trésor mais en vain. Cet épisode contribua à la réalisation de véritables recherches archéologiques en 1905.

Avant sa fouille en 1905, le dolmen est en grande partie écroulé. Il sera restauré par M. Baudoin et G. Lacouloumère.

Le site

Appelé aussi Palet de Gargantua, le dolmen du Grand Bouillac a été restauré suivant l’idée que se faisaient les chercheurs au début du XXe siècle. Sa restitution n’est probablement pas conforme à sa disposition originale qui selon les dernières recherches devait être celle d’une tombe à couloir en « P ». Autour du dolmen se trouvaient plusieurs menhirs dont certains furent relevés en 1905 (3 identifiés au sud) comme l’a indiqué Ferdinand Baudry dans ses compte-rendus.

Comment s’y rendre

Le site n’est pas très bien signalé et on peut facilement tourner autour sans le trouver. Le plus simple est de prendre le Chemin du Fenil Blanc depuis le centre de Saint Vincent sur Jard et de continuer tout droit jusqu’à trouver le dolmen (sur la gauche du chemin). Un itinéraire cycliste Vendée Vélo, passe aussi juste devant.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

1 commentaire sur “Dolmen du Grand Bouillac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.