Regions > Poitou-Charentes > Charente Maritime > Ile de Ré > La vieille tour des Baleines

La vieille tour des Baleines

Sujets de l'article : Ile de Ré , Vauban

La création de l’arsenal de Rochefort en 1666 contribue à l’édification de nombreuses fortifications sur les îles de Charente et le long de la côte océane. La tour des Baleine qui devance le phare moderne devait être à la fois un observatoire maritime et un phare de signalisation. Avec l’arrivée de la lentille de Fresnel, il s’est avéré peu adapté à cette technologie et à laissé place à un nouveau phare plus moderne construit au cours du XIXe siècle.

La tour des baleines vue du haut du phare actuel

Au début du XVIIe, le trafic maritime se développe très fortement et les récifs des côtes françaises doivent être sécurisés. Ailleurs comme sur les côtes de l’île de Ré, les naufrages se multiplient. Il devient nécessaire de doter les côtes de dispositifs pour mieux guider et protéger les navires. Des ports en eaux profondes sont creusés et des phares construits.

Le programme établi par Vauban est mis en oeuvre par Colbert. En 1666 quand l’arsenal de Rochefort est créé, il n’existe pas encore de dispositif régulier de balisage des côtes. En 1669, la tour des Baleine est construite à l’extrémité nord de l’île de Ré. Ce phare complète le phare de Chassiron installé au nord de l’île d’Oléron. Les plans que l’on doit à Augier, prévoient un édifice à trois étages accessibles par un escalier à vis. Le matériaux provient des carrières de Saint-Savinien.

S’il est conçu comme balisage, il est reste un point de vue remarquable sur l’océan. Il sera utilisé pendant plusieurs siècle comme point d’observation du trafic maritime.

Les technologies évoluent et au XIXe siècle l’invention de la lentille de Fresnel révolutionne totalement le fonctionnement des phares. Le phare doit faire l’objet de travaux en profondeur pour pouvoir disposer d’une telle technologie. Les travaux de rehausse ne furent jamais entrepris en raison du coût des travaux. La construction d’un nouveau phare plus haut fut privilégiée.

L’ancienne tour est  classée Monument Historique le 22 juin 1904.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.