Architecture > Canaux > Pont-Canal de Golbey (Epinal)

Pont-Canal de Golbey (Epinal)

Sujets de l'article : epinal

Quand en 1870, l’Allemagne annexe l’Alsace et la Lorraine, la France perd l’une de ses principales voies navigables à l’Est. Le ministre des travaux public décide alors de créer une nouvelle voie navigable entre la Saône et la Belgique (1871) pour relier la Mer du Nord à la Méditerranée. De ce projet naît la Canal de l’Est. En 1882 pour le franchissement de la Moselle, un Pont-Canal est construit à Golbey au nord d’Epinal.

Pont-Canal vers 1905 – Collection DRA

Le pont-canal de Golbey, ou pont de Barbelouze, est un ouvrage d’art du XIXe siècle du Canal fluvial de l’Est (Canal des Vosges). Il permet aux bâteaux de traverser la Moselle et de rejoindre le Canal des Vosges depuis l’écluse d’Epinal. Si le canal a connu une forte baisse du trafic de transport de marchandises à la fin du XXe siècle, il a profité du développement de la plaisance pour retrouver un trafic plus important.

Aujourd’hui le pont-canal est un carrefour important des différentes voies cyclables autour d’Epinal, de Golbey et Chavelot. Il permet aux cyclistes de passer d’une rive à l’autre de la Moselle. Un pont routier, supportant la D157, surplombe le pont-canal à l’ouest de la Moselle.

L’ouvrage a été construit entre 1882 et 1885 et est aujourd’hui intégré aux Voies Navigables de France (VNF). Le canal servait à acheminer le charbon jusqu’au port d’Epinal afin d’alimenter les industries régionales. Pour la construction de l’ouvrage, on fera appel principalement à de la main d’oeuvre locale et italienne.

L’ouvrage souffre du peu d’entretien dont il a bénéficié. Le pont-canal n’a pas subit de transformations jusque dans les années 2000. Depuis des gardes corps ont ete remplacés.  En 2019, plusieurs pierres s’en sont détachées sans pour autant mettre en péril le pont.

Bibliographie

Photographies du pont canal : https://transvosges.wordpress.com/2015/05/31/le-pont-canal-de-golbey/

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.