Regions > Rhône-Alpes > Ain > Port et Canal de Pont de Vaux

Port et Canal de Pont de Vaux

L’histoire des canaux et de la navigation fluviale est émaillé d’aventures comme celles du Seigneur Louis Auguste Bertin qui construira à ses frais ce canal pour faciliter la circulation des marchandises entre la Saone et l’Ain. Mais cette aventure n’aboutira jamais.

Description
Au XVIIIe siècle, la circulation des marchandises reste difficile et l’utilisation des voies fluviales existantes est soumise à la variation des niveaux d’eaux et à la variation du lit des rivières.

01PontDeVaux01

Pour faciliter l’accès au port de Pont-de-Vaux la solution est toute trouvée et consistera au creusement d’un canal. Aujourd’hui, de nombreux travaux d’aménagement ont permis de faciliter la navigation vers le Port de Pont de vaux avec une nouvelle écluse et de consolider le port. Ce dernier devrait être prochainement agrandi.

Histoire
Nous sommes en 1753. Le commerce ne cesse de se développer mais le constat est simple. La majorité des marchandises sont acheminées vers Pont-de-Vaux par une voie fluviale incertaines et qui ne permet pas d’avoir un débit suffisant toute l’année. La Reyssouze ne peut durablement absorber le trafic de marchandises. Le creusement d’un canal est envisager et la population qui ne peut le financer fait appel au Seigneur Louis Auguste Bertin la suppléer.
Louis XVI donne l’autorisation pour sa construction mais sous la condition qu’il soit financé intégralement par le seigneur des lieux. Ce sera fait en 1779.

Les travaux débutent en 1783 sous la direction l’ingénieur-architecte Racle mais s’arrêtent en 1789 au moment de la Révolution. Après le décès de Bertin en 1792, ses héritiers refusent de poursuivre cette entreprise et c’est l’état qui, sur ordre de Napoléon Ier en 1810, continuera sa construction. Le Canal sera achevé en 1843. Mais le trafic routier s’est développé entre temps en particulier grâce à la construction d’un pont sur la Saône en 1835. On note la création d’un service de transport régulier entre Pont-de-Vaux et Bourg-en-Bresse.

En 1905 l’exploitation du canal n’est plus rentable et va progressivement perdre son usage commercial. Le Département de l’Ain prend en charge son entretien et son exploitation en 1934 pour 20ans. A l’issue de cette concession, l’état le récupère et le déclasse.

A l’aube des années 1980, l’ensemble des infrastructures tombent en ruine et leur remise en état apparaît déraisonnable. Inter-départementale des Bassins Rhône-Saône étudia cependant son réaménagement à vocation touristique. En 1987, le canal et ses berges entrent dans le domaine public Communal puis en 1990, le développement d’un pôle touristique est entériné. Ce sera le début de la renaissance du Canal de Pont de vaux qui se voit ainsi doté d’une nouvelle écluse longue de 40m semi-automatique et d’un réaménagement complet (rénovation des ponts, barrage de retenue, perrés).

Après trois ans de travaux lancés en 1992, le port et le canal retrouve un peu d’activité avec ses 160m de ponton et ses 40 places. En 1994, le port est déjà au complet et l’installation d’un loueur de bateau contribue au développement de la plaisance. A partir de 2000, de nouveaux travaux d’extension permettent la création d’un pôle de réparation de 400m2 et une zone de mise à sec de 1000m2. En 2008, le pont compte alors 225 places.

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction